Prison du Havre : Lettre Ouverte à Madame la Directrice Interrégionale du Grand-Ouest


Madame la Directrice Interrégionale du Grand-Ouest

La Section Local Force Ouvrière du Centre Pénitentiaire du Havre a l’honneur d’attirer votre attention sur la problématique de la mise à place des ELSP, en effet, vous vous êtes engagée avec la Direction de l'Administration Pénitentiaire, à l'ouverture de l’Equipe Locale de Sécurité Pénitentiaire au Centre Pénitentiaire pour le 30 Mars prochain avec un taux plein, soit un effectif de personnel de surveillance à 185.

Nous vous interpellons sur sa mise en place durant cette période.

1er constat :

10 surveillants et 1 gradé uniquement sont prévus pour intégrer cette équipe et réaliser les nombreuses missions qui leur seront confiées (extractions judiciaires, médicales, sécurité périmétrique, contrôles interne...).

Comment pourront-ils les assurer toutes dans de bonnes conditions ? Comment remplacer le gradé en période de congés ou autre absence ? Le taux de couverture de l'établissement de premiers surveillants et majors étant de 60%, il serait très dangereux de découvrir davantage ces postes.

2eme constat :

Ces 10 agents sont des surveillants retirés de la détention. La DHM actuelle pour les 104 agents de détention est calculée à 42h41. Retirez à cela ces 10 agents, elle s'élèvera à 47h13.

Les agents croulent déjà sous les heures supplémentaires qui, nous vous le rappelons, ne sont payées qu’à hauteur de 36 heures mensuelles. Nous souhaitons que vous envisagiez de bien vouloir payer les heures supplémentaire au delà de ces 108 heures trimestrielles.

3eme constat :

Au niveau effectif, sur 185 théorique, 171 sont disponibles au service. Si vous ouvrez l’ELSP le 30 mars 2020, il chutera à 161 soit tout une équipe de détention.

Pour le syndicat local Force Ouvrière, cela semble inacceptable ! Un si important sous- effectif ne pourra permettre de garantir la sécurité de nos agents et la réalisation de leur missions de service public.

Madame la Directrice Interrégionale, pour rappel, le CP du Havre en 2018, faute d'agents nécessaires pour faire fonctionner notre structure, a dû fermer le quartier mineur et arrêter les transfèrements CD. Les surveillants font des heures supplémentaires, l'épuisement professionnel tout comme l'absentéisme sont des indicateurs qui montrent le malaise grandissant au sein de notre établissement, c’est pourquoi nous vous demandons de nous accorder les effectifs à taux plein avant l'ouverture de l’ELSP.

Le syndicat local Force Ouvrière vous demande de prendre en considération la situation critique dans laquelle le Centre Pénitentiaire du Havre se trouve déjà avant même l'ouverture de l’ELSP.

Nous ne souhaitons pas fermer les perspectives de carrière que les ELSP donnent aux personnels, au contraire ! Nous souhaitons simplement que la sécurité soit assurée, dans de bonnes conditions, en veillant à l'intégrité de nos collègues tout comme nous devons garantir l'intégrité de nos pensionnaires.

Nous souhaitons simplement une ouverture de l’ELSP à taux plein comme vous l'aviez envisagé avec un renforcement des effectifs et les moyens nécessaires, il s’agit pour nous de repousser la mise en place de cette ELSP jusqu'à ce que vous nous apportiez le personnel nécessaire.

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous remercie de faire tous vos efforts pour respecter vos promesses, pour le bien de vos agents et de votre Administration.

Le secrétaire local Force Ouvrière & son équipe

Centre Pénitentiaire Le Havre

Lire le communiqué


60 vues