Prison de Vendin-le-Vieil : Ça craque au centre pénitentiaire !


La situation actuelle du QER commence sérieusement à s'éloigner de certains principes qui étaient en vigueur à son origine. En effet, contrairement à ce qui était prévu, les détenus qui refusent l'évaluation, et il y en a, ne sont plus transféré immédiatement dès le refus constaté.

On les garde jusqu'à la fin de la session. De plus, un détenu qui a déjà été incarcéré à VENDIN- LE-VIEIL, ne devait pas faire son évaluation au QER dans le même établissement.

C'est pourtant le cas aujourd'hui !

Ajoutons à cette situation, le fait que par manque d'effectif, les binômes de soutien ne peuvent faire l'évaluation de la dernière session du QER. Voilà un climat tendu, hors norme, et qui ne peut assurer un travail dans une atmosphère sereine et sécuritaire.

Et le DAP souhaite ouvrir un QER 4 !! ...

Récemment, nous constations que sur le RDC droit de la MC3, on recevait des sortants de l'isolement, là encore contrairement à ce qui était écrit.

Quelle est la prochaine étape ? Quel texte sera prochainement bafoué ? Avec forcément l'excuse « qu’on ne peut faire autrement « ... et le personnel dans tout ça ?

Comment peut-on lors d'une réunion de travail, ou dans le cadre d'une instance officiel, parvenir à un accord de fonctionnement dans un secteur, pour ensuite s'apercevoir que certains points importants ne sont pas respectés ?

LE SLP-FO EXIGE :

LE RESPECT DES TEXTES QUI NOUS ENCADRENT LE DROIT A TRAVAILLER DANS LA SECURITE

Lire le communiqué


103 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr