Prison de Nantes : Ne baissez pas la tête !


Ce jour se tenait le premier CTS de l'année.

Suite à notre déclaration liminaire la question de la réforme du corps de commandement a été brièvement abordé et notamment l'abrogation du fameux article 10.

L'Administration nous a informé de la tenue de réunions entre les Directions et les chefs de Détention et leurs adjoints afin d'envisager cette abrogation tout en optimisant la couverture des postes et le fonctionnement de l'établissement.

Le seul élément en leur possession à l'heure actuelle est la nécessité et l'ordre de l’Administration centrale de recourir aux horaires variables.

Le signataire s'est insurgé du détournement de l'esprit du décret qui rentre en vigueur le premier mars car avant on ne payait pas les heures supplémentaires en raison de l'article 10 et dorénavant elles ne seront toujours pas payées en raison des horaires variables.

Par conséquent le syndicat local Force Ouvrière du centre pénitentiaire de Nantes appelle les officiers cartographiés catégorie B à ne pas dépasser les 12h supplémentaires en fin de mois pour ne pas subir d'écrêtage.

L'Administration compte sur votre conscience professionnelle pour continuer d'avoir de la main d'oeuvre bon marché mais si vous cédez dès demain l'engrenage sera lancé.

Le syndicat local Force Ouvrière dénonce l'incurie et l'amateurisme de L'Administration et du signataire qui se complaisent à être les fossoyeurs de tous les personnels pénitentiaires.

Lire le communiqué


42 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr

© SNPFO 2019 - Tous droits réservés. Réalisation Pôle Communication SNPFO.