Prison de Lutterbach : Dans le vif du sujet


Après de nombreuses requêtes ces derniers mois pour remettre en route un travail collégial pour l'ouverture du CP Lutterbach et visiter le site maintenant que le chantier a pris forme, Force Ouvrière a pu participer hier, mercredi 12 décembre 2020, à la visite du futur Centre Pénitentiaire et au démarrage du Comité de pilotage.

La délégation de l'UISP-FO Grand-Est a pu relever des avancées intéressantes et constater que plusieurs des revendications que nous avons défendu ces dernières années ont été mise en œuvre. Par soucis de sécurité, certains éléments ne peuvent être retranscrits à travers ce communiqué mais feront l'objet de présentations lors du prochain groupe de travail interne, qui réuni les collègues de Colmar et de Mulhouse, lancé fin janvier au sein de notre Organisation Professionnelle.

Parmi les impressions allant dans le bon sens que nous avons pu relever, figurent :

– Un accès à l'établissement dédié uniquement aux personnels du futur établissement (l'accès visiteurs/intervenants/familles sera effectué en parallèle)

– L'installation de fenêtres, dans les cellules, dotées d'une partie ouvrante, munie de caillebotis et étroites, afin d'empêcher les jets de détritus et le « yoyotage ». Une partie plus large, scellée et barreaudée, pour la luminosité.

– Un espace « service de nuit » adéquate et adapté

– Une conception des coursives avec nef qui casse la sensation d'isolement des agents sur l'étage

– Un futur parking clos réservé aux personnels

– Notre requête concernant l'agencement des locaux des EJ a été entendue par l'Administration et devrait être modifié afin d'être en adéquation avec les besoins de la brigade

– etc.

Nous avons également eu à notre connaissance quelques chiffres concernant les Ressources Humaines en prévision pour le CP Lutterbach, environs 350 personnels :

– 211 Personnels de surveillance (dont 9 prévus sur le QSL)

– 27 Gradés d'Encadrement

– 15 Officiers

– 2 CSP (projet plan de requalification)

– 4 DSP

– 18 Adjoints administratifs

– 5 Secrétaires administratifs

– 2 Personnels techniques (Établissement en Gestion Déléguée)

– 1 Directeur Technique

– 5 Moniteurs de sport

– 2 Formateurs

– 12 CPIP

– 1 DPIP

Cette prévision est une projection sur la capacité dite de 520 places, mais nous savons dores et déjà qu'une partie des cellules seront doublées, Force Ouvrière demande donc que si les besoins se feront sentir au moment de l'élaboration des services, ce contingent soit augmenté en fonction des besoins réels et non théoriques.

L'attribution future des postes se fera sous forme de vœux émis (comme une CAP) et décidée de manière simultanée pour les deux établissements.

Concernant l'avenir du Quartier Semi-Liberté de Mulhouse, nous a été exposé la décision de maintenir le QSL là où il se situe actuellement et un agrandissement de la capacité d'accueil à l'étude avec le déménagement des EJ. Le foncier actuel de la Pénitentiaire sur Mulhouse ne ferait pas l'objet de projets pour notre Administration. La future SAS de Colmar (prévision début 2023), dépendra du CPL.

Le calendrier :

– Nomination du Chef de Projet (futur Chef d’Établissement) courant avril 2020

– La fin du chantier est prévue fin 2020, début 2021

– A l'issue des travaux, nous entrerons dans la phase d'Opérations Préalables à la Réception, pour une durée de 2 à 3 mois.

– A compter de la rentrée 2020, il ne devrait plus y avoir de nouveaux écrous à la MA Colmar qui fermera ses portes définitivement en février/mars 2021

– Durant la période transitoire (fin 1er trimestre 2021) une harmonisation pour la garde des murs sera mis en œuvre entre les deux établissements et un début de mutualisation de travail des personnels s’opérera.

– Les personnels affectés en CAP de mobilité à Lutterbach en amont de son ouverture (CAP de mobilité des gradés de janvier 2020), prendront leurs fonctions au CPL environ 6 mois avant ouverture définitive.

– Pour des raisons de sécurité nous n'évoquerons pas ici et maintenant les modalités de transferts de la population pénale mulhousienne pour la bascule.

– L'ouverture définitive se fera juin/juillet 2021, après une période d'environ 3 mois de « marche à blanc »

Concernant l'octroi de la prime de restructuration des services, les éléments portés fin janvier aux personnels par document émanant de la DISP, ont été confirmés lors de ce COPIL et se réfèrent aux textes relatifs à cette mesure.

Force Ouvrière, comme depuis les prémices, reste très vigilant sur l'évolution du projet et continue d’œuvrer pour garantir un avenir correct à cette future structure et ses personnels. C'est pour cela que nous portons comme doléances, à l'issue de cette journée, les points, non exhaustifs, suivants :

– L'installation des brouilleurs GSM comme cela était prévu et acté par l'Administration Pénitentiaire au démarrage du projet

– Une collaboration pour l'étude et la mise en œuvre des Services/Plannings de manière à offrir aux personnels de meilleures conditions de travail

– Le maintien du COPIL avec des rencontres bimestrielles, voir trimestrielles, comme l'a annoncé le Directeur Interrégional hier

– Un programme d'harmonisation des personnels de ces deux structures, durant la période transitoire, juste et équilibré

– Un organigramme qui prend en compte les besoins de deux agents par coursive

– L'adaptation des locaux et du fonctionnement des EJ en rapport avec leurs besoins réels et leurs missions

– Un cheminement sécurisé et pratique vu la situation géographique du QI/QD sur le site

– Un travail cohérent et efficace pour la vidéosurveillance (expl : au niveau des rotondes)

Nous restons à disposition des personnels et mettons tout en œuvre pour ce changement important dans leur vie professionnelle. L'UISP-FO Grand-Est continue de travailler sur le dossier et veille à un processus cohérent, juste et efficace.

Lire le communiqué

#Lutterbach

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr