Prison de Grasse : Un détenu tente de poignarder 2 surveillants à la maison d'arrêt !


Mercredi 12 février, vers 10h00, au 1er étage du bâtiment B, un sinistre personnage demande à se rendre à la cabine téléphonique... ou plutôt souhaite utiliser ce prétexte pour se balader. Le surveillant lui fait remarquer qu'il ne peut accéder à sa requête, faute de pécule suffisant pour téléphoner. Le détenu ne peut contenir sa frustration et, tout naturellement, insulte et menace l'agent, lui promettant des projets funestes et sodomites pour sa famille et lui-même.

Vers 11h30, au moment de servir le repas, l'agent d'étage prend ses précautions et demande le renfort de son collègue du 2ème étage avant d'ouvrir la porte de la cellule. Grand bien lui a pris...

En effet, le détenu, toujours aussi virulent, réitère son flot d'insultes et de menaces en s’avançant vers les agents. Ces derniers le repoussent en cellule pour éviter le passage à l'acte et l'agression physique.

C'est alors que le détenu sort une arme artisanale et tente de poignarder nos 2 collègues !

C'est grâce à leurs réflexes et à leur maîtrise des gestes professionnels qu'il parviennent à éviter les coups de lame et maîtriser le forcené qui sera conduit au quartier disciplinaire après déclenchement de l'alarme et intervention des renforts.

Nos 2 collègues ne seront que légèrement blessés : l'un d'eux souffre d'une entorse à la main droite et l'autre de contusions au genou gauche. Chacun des 2 s'est vu délivrer un arrêt de travail de 5 jours.

Force Ouvrière leur souhaite un prompt rétablissement, leur apporte son soutien inconditionnel et les accompagnera tout au long de leurs démarches.

Force Ouvrière exige une sanction disciplinaire exemplaire envers cet individu violent.

Force Ouvrière suggère que satisfaction lui soit donnée, ce dernier ayant lui même affirmé, au milieu des insultes et menaces « je vais te retrouver dehors, pour toi j’allonge ma peine ». Qu'il soit exaucé !

Force Ouvrière rappelle l'importance des formations aux gestes et techniques d'intervention. Des sessions ont été récemment organisées, elle se révèlent très efficaces. Cette démarche doit se poursuivre et s'accentuer.

Enfin, Force Ouvrière salue l'initiative d'une fouille sectorielle organisée, dès le lendemain, sur cette unité de vie particulièrement problématique depuis quelques temps. Nous tenons à féliciter et remercier l'ensemble des personnels ayant initié, organisé et participé à cette opération ainsi que les agents de l'ERIS-13 pour leur appui.

Lire le communiqué

#Grasse #Agression

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr