UISP-FO Rennes : Nos prisons craquent !


Il y a maintenant un an notre Organisation Syndicale avait souhaité aborder lors d’un CTI la situation des maisons d’arrêt du ressort de la Direction Interrégionale de Rennes Grand Ouest.

Un an après la situation ne s’est guère améliorée. Les maisons d’arrêts sont au bord de l’asphyxie, les personnels aussi !

Le tableau suivant, le recensement des taux d’occupation des maisons d’arrêt atteste que la situation est critique.. Taux qui, soit dit en passant, laisse perplexe quand on connaît les méthodes de calcul !

On y intègre des quartiers femmes sous peuplés, des quartiers mineurs partiellement vides, des cellule quartier arrivant pourtant non ouvert etc... Tout est bon pour minorer les chiffres !

Tout est bon pour minorer le quotidien des personnels et des détenus pour sauver les apparences !

Malgré ces chiffres édulcorés le nombre de matelas au sol dans nos établissements ne ment pas même s'il faut se rappeler que nous comptons plus de 2000 couchages supplémentaires.

Force Ouvrière dénonce les promesses électorales du candidat élu à la Présidence de la République. Ce dernier promettait 15000 places supplémentaires ! Du VENT !

Force Ouvrière en appel à la magistrature qui, actuellement, fait exécuter des peines prononcées pour certaines datant de 2015 !

Force Ouvrière dénonce ces conditions de détentions qui impactent les personnels et leur quotidien, le tout pour « une prime » de 100€ brut annuel et encore quand les agents ne travaillent pas sur un centre pénitentiaire qui a pour effet de biaiser les chiffres!

Force Ouvrière ne pourra rester inactive face à cette situation qui n’a visiblement pas de fin programmée ni d’issues acceptables proposées et soutient toutes les initiatives locales des personnels pour faire entendre leur désarroi.

* Chiffres recenser par l’administration pénitentiaire au 06/02/2020

Lire le communiqué


SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr