Prison de Vannes : Rassemblement Unitaire Contre la Surpopulation Pénale


Ce matin, dès 6h30 le personnel de la Maison d 'Arrêt de Vannes a bloqué l'établissement et retardé les prises de service des agents pénitentiaires.

L'inter-syndicale CGT, UFAP et FO a décidé de ce mouvement de protestation le week-end dernier après avoir été informé qu'on allait accueillir le 100 ème détenus écroués pour le 3 février 2020.

Chaque jour qui passe, la Tension monte d'un cran et l'insécurité de plus en plus grande. Les conditions de détention sont déplorables avec 95 détenus pour 45 places sur la Maison d' Arrêt, plus 4 semi-libertés sur un Quartier dépourvu de Sécurité. Nous demandons

- Le transfert rapide de 20 détenus ( dont les profils difficilement gérables dans notre structure archaïque, les interdits du 56 et les personnes venant de la région parisiennes).

- Le retour à une détention aux alentours de 75 Hébergés - Le Respect du processus et parcours ARRIVANT - Le renfort des étages le temps que les transferts soient réalisés - Des procédures disciplinaires plus fréquentes

Après avoir été reçu par le chef d'établissement et son adjoint, l'inter-syndicale a levé le blocage vers 10h00, tout en informant à la direction que d'autres modalités d'actions seront mises en œuvre si la situation ne s'améliore pas dans les jours qui viennent.

STOP AUX MATELAS PAR TERRE STOP A LA SURPOPULATION CARCÉRALE STOP AUX CONDITION S DE DÉTENTION INDIGNE

Lire le communiqué


SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr