Prison de Carcassonne : L'intersyndicale tire la sonnette d'alarme !!!


Le 28 janvier 2020 , les personnels de la Maison d’Arrêt de Carcassonne, ont décidé de ne retarder pour l'instant que la prise de leur service. Cela afin de dénoncer les conditions de travail au sein de la structure.

Les chiffres sont pourtant éloquent. 148 détenus pour 60 places soit un taux de surpopulation dépassant les 247 %.

Un manque grandissant de personnels de surveillances, 10 % des personnels sont en arrêt depuis des mois voire des années pour des souffrances psychologiques ! Des agents épuisés qui génèrent 4000 heures supplémentaires sur l 'année ? Un manque cruel de gradés, actuellement seuls un major et un 1er surveillant gèrent la détention appuyé par le Major du greffe. Vous comprenez qu'ils ont droit a des repos et congés …. donc 1 seul gradé pour toute la détention.

LES GRADÉS DE LA MA CARCASSONNE SONT ÉPUISÉS.

Parlons également de la souffrance des personnels administratifs . Comment leur demander de gérer administrativement 150 détenus alors qu il manque depuis plus d'un an un personnel , qu'un deuxième est a 80 % et que pour la troisième l'établissement est obligé de se battre pour renouveler son contrat tous les 6 mois.......

Quid également du remplacement des personnels retraités ….. Comment demander à un agent d'être a la fois CLI , VAGUEMESTRE, AGENT ATELIER et s'occuper de la gestion de l'OMAP ????

VOUS OUTILISEZ LES PERSONNELS, RENDRE L'HUMAIN À L'ÉTAT D'OUTIL! VOUS FAITES FI DES RISQUES PSYCHO SOCIAUX.

Vous avez été contacté ce matin et votre première réponse sera : « attention aux sanctions si les activités sont perturbées »

Mauvaise réponse Monsieur le DISP , les menaces ne fonctionnent que sur certains personnels. Et a Carcassonne, de ces personnels, il n'y en a pas .

Sachez également pour répondre à vos propos sur le calme régnant en détention qui vous pousse à dire qu il ne se passe jamais rien à Carcassonne. Cette situation est uniquement due au professionnalisme des agents. Sachez également que si nous décidons de mettre en place une grève du zèle la quiétude risque de ne pas durer.

Monsieur le DISP, nous pensons sincèrement que vous vous trompez sur vos méthodes de management, ce qui nous laisse penser qu'il est des personnes capable de diriger et d'autres non, je vous laisse le soin de vous positionner, nous nous l'avons fait.

Si vous ne prenez pas vos responsabilités, sachez monsieur que nous saurons prendre les nôtres. Et cela n'est pas une menace entendez le, mais une promesse VOS AGENTS SONT ÉPUISÉS

Nous n'espérions pas de votre part de la reconnaissance mais en aucun cas de dédain.

Lire le communiqué

#Carcassonne

43 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr

© SNPFO 2019 - Tous droits réservés. Réalisation Pôle Communication SNPFO.