Prison d'Amiens : Le Père Noël est une ordure !


Si pour certains cette idée n’est qu’une farce issue d’une comédie, pour le personnel de la Maison d’Arrêt d’Amiens, cette période de festivité autour du petit bonhomme barbu, n’est que des plus détestable.

Notre établissement, victime de son emplacement, est déjà victime de projections incessantes tout au long de l’année, mais la scène qui s’est produite ce dimanche, prouve qu’en cette période de fêtes, celles-ci ne font qu’augmenter, mettant encore plus en péril la sécurité de l’établissement et du personnel.

UNE HOTTE REMPLIE DE CADEAUX !!!!!

En effet, ce ne fut pas moins de 43 colis qui sont atterris sur la cour de promenade, étalés sur les 4 tours de promenade de la journée.

La dernière livraison étant sans doute la plus spectaculaire, le père noël du jour s’étant promené aux abords de la maison d’arrêt pendant près d’une heure, garant même son traîneau en pleine rue, et cela sans aucune crainte des « petits lutins bleus », pourtant alertés par nos collègues et le gradé.

ET COMME CI CELA NE SUFFISAIT PAS !?

Cet après-midi nous avons atteint l’apogée de l’insécurité qui règne sur l’établissement. En effet si nous avions déjà vu des serrures de cellule céder sous les « estocades » de nos pensionnaires.

Aujourd’hui nos chers hôtes, excités par une bagarre dans la cour de promenade voisine, ont réussi d’une simple pression sur celle-ci, à ouvrir la grille de la cour de promenade, se retrouvant libre de naviguer à leur gré dans le chemin d’accès de ces cours.

Heureusement le professionnalisme de vos agents, trop souvent mis à mal par un excès de zèle, a permis de rétablir l’ordre et la sécurité.

Monsieur le directeur, en septembre, vous nous aviez promis un CTS spécial hygiène et sécurité. Si la dernière visite du CHSCT a permis de mettre en évidence les lacunes inadmissibles en qualité d’hygiène au sein de la Maison d’Arrêt. Les événements de ces derniers jours tendent à prouver que nous en sommes au même point en termes de sécurité.

Ce CTS doit avoir lieu rapidement et les réponses que vous allez nous apporter devront être concrètes.

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE tient à souligner le professionnalisme dont font preuve chaque jour les agents, et demande à la direction d’en faire autant.

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE exige que la sécurité périmétrique de l’établissement soit renforcée en ces périodes de fêtes.

Lire le communiqué


SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr