Déclaration liminaire : CAP des 1ers Surveillants et Majors du 18 au 19 Décembre 2019


Nous sommes le 18 Décembre 2019, veille événements festifs et joyeux. Que nous réserve cette fin d’année agitée ?

Pour FO Pénitentiaire, c’est bien la fin d’un dialogue social constructif et de qualité avec la fin des séances plénières en Commission Administrative Paritaire tels que nous les connaissons aujourd’hui ! Cela est bien regrettable car elle était la seule instance de la DAP où le dialogue social fonctionnait encore, un tant soit peu !

Si nous avons été rassurés concernant l’application des nouvelles lignes directrices de gestion pour le CEA en raison de la dérogation accordé à ce corps, nous ne pouvons, une fois encore, que dénoncer ces nouveaux critères de mobilités qui pour le reste des personnels de la DAP et de l’ensemble du Ministère sont inacceptables et n’ont qu’un seul objectif, permettre aux directeurs et chefs de service de constituer leurs équipes en dehors de tout critère, si ce n’est à « la gueule du client » et rendre ainsi ces personnels encore un peu plus corvéables à merci !

Pour FO Pénitentiaire, c’est HONTEUX ! comme il est honteux d’exclure le syndicat SPS définitivement dès janvier 2020 des CAP de mobilités des surveillants !

Cette fin d’année devrait être synonyme de promotions mais pour la deuxième année consécutive, les personnels sont méprisés au plus haut point ! Le Tableau d’Avancement au grade de Brigadier est une véritable honte, le silence de la Direction de l’Administration Pénitentiaire est affligeant et indigne. Le pire, c’est que cela ne semble pas faire réagir nos élites qui restent ensevelies dans un mutisme inadmissible.

Dans le même registre, le Tableau d’Avancement au grade de Premier Surveillant et Major prend le même chemin. C’est ainsi toute une profession qui est bafouée.

POUR SE VOIR RESPECTER, IL FAUT COMMENCER PAR SAVOIR RESPECTER…

Nous sommes en passe de voir la mise en œuvre d’un plan de requalification qui va tirer tous les personnels vers le bas et dans le même temps notre Administration ne semble même pas vouloir tenir ses Tableaux d’Avancement…. Comment ne pas avoir honte ?!

Pour continuer dans les cadeaux empoisonnés de cette fin d’année, le gouvernement a annoncé un projet de réforme des retraites qui va mettre à mal notre profession, nos pensions et surtout créer de la division dans nos rangs ! Comment accepter la proposition de ce même gouvernement qui, in fine, ne veut pas donner les mêmes droits à pensions à tous seulement par le simple fait de ne pas être né à la bonne période ? Comment accepter que les futures générations se voient refuser le système de retraite actuel, gagné par nos ainés qui se sont battus, il n’y a encore pas si longtemps que ça ? La dangerosité de nos missions, le travail en horaires décalés, une espérance de vie la plus basse de France, des taux de divorce et de suicide les plus élevés… FO Pénitentiaire rappelle que cette bonification n’est pas un privilège mais bien une nécessité qui rappelons-le, n’est pas gratuite, car nous surcotisons pour ça aussi.

FO PÉNITENTIAIRE EST MOBILISÉ SUR CE SUJET ! NOUS CONTINUERONS À L’ÊTRE ! SOYEZ-EN ASSURÉ !

APRÈS AVOIR SANS DÉTOUR AFFICHÉ QUE LES PERSONNELS PÉNITENTIAIRES ÉTAIENT TROP PAYÉS, VOILÀ MAINTENANT QU’ILS AURAIENT DES RETRAITES NON MÉRITÉES !

LES PERSONNELS MÉRITENT UN TRAITEMENT BIEN PLUS DIGNE !

Madame la Ministre, Monsieur le Directeur de l’Administration Pénitentiaire, Monsieur le Directeur des Ressources Humaines, FO Pénitentiaire vous souhaite de passer d’aussi bonnes fêtes de fin d’année que celles que vous faites passer aux Personnels Pénitentiaires…

Lire le communiqué

#CAP

569 vues