Prison de Privas : Semaine mouvementée à la Maison d'Arrêt


Cette semaine s'annonçait pleine de promesses.Début de la mise en place des téléphones en cellule, démarrage du module respect sur l'aile Est etc,etc...

Mais mardi en fin de matinée tout a basculé.

A la distribution du repas, alors qu'un détenu connu pour ses troubles psy, jette un yaourt à la figure de l'auxi, Le surveillant s'interpose et cet énergumène le saisit au col. L'auxi déclenchera l'alarme coup de poing. Une fois les renforts sur place le détenu fut, placé au quartier disciplinaire.

Bien-sur, lors de cette intervention, les personnels présents ont fait l'objet de menaces, insultes et crachats.

En fin d'après-midi, suite à un refus de réintégrer une 1ere surveillante et un surveillant ont dû se rendre aux urgences, après avoir placé ce détenu en confinement tant bien que mal.

Grosse douleur à la jambe pour le surveillant et cartilage de l'oreille cassé et douleur aux cervicales pour la gradée qui se voit attribuer 10 jours de soins et plus si besoin.

Jeudi après-midi, notre très cher détenu B. comparaissait devant la commission de discipline pour ses agissements du mardi qui avaient nécessité son placement au QD.

A la lecture des faits par le Président de la CDD, cet énergumène, se jette sur lui pour le frapper. Le gradé de roulement présent, intervient, mais se retrouve au sol étranglé par le détenu. Les agents sur place, sont intervenus avant qu'il ne soit trop tard.

Résultat des courses 4 jours d'ITT pour le gradé.

Au même moment se tenait une permission de sortir pour trois détenus accompagnés par nos collègues du SPIP. Vers 14h45, deux détenus demandent l'autorisation de sortir fumer une cigarette. L'un des deux rentre au bout de 5 minutes car il avait froid, et lorsque les collègues sortent chercher le deuxième, celui-ci avait disparu.

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE, félicite l'ensemble des agents présents toute cette semaine, pour leur professionnalisme et leur réactivité, ainsi qu'aux collègues du SPIP.

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE, apporte tout son soutien aux personnels blessés et leur souhaite un prompt rétablissement

Lire le communiqué


25 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr