DI de Rennes : Réforme des retraites, perdant / perdant pour la Pénitentiaire


Pour faire suite aux annonces du 1er Ministre concernant la réforme des retraites, Force Ouvrière Pénitentiaire ne peut qu’expliquer aux personnels à quelle sauce nous allons être mangés (pour ne pas dire plus…).

Le 1/5eme :

Le gouvernement prétend ne pas toucher à ce droit, néanmoins il est précisé que seuls certains agents en bénéficieront, ceux effectuant des missions dangereuses… Comprenez donc que vous n’aurez pas vos points pénibilités si vous n’êtes plus en équipe !

Sachant qu’il est très rare qu’un agent soit toute se carrière sur la coursive, peu d’entre nous auront l’intégralité du 1/5eme : Première ESCROQUERIE.

La retraite par point :

Là encore chaque travailleur (du public comme du privé) se verra attribuer des points en fonction de ses cotisations, sa pénibilité, ses trimestres. Le nombre de points obtenus durant la carrière déterminera la pension une fois à la retraite.

La valeur du point sera néanmoins révisable tous les ans : Deuxième ESCROQUERIE.

La clause du grand père / grand frère :

Le gouvernement annonce que la réforme impactera les personnes nées après 1975 pour certains, 1980 pour d’autres ou encore 1985, belle technique de division. Sans parler de l’âge pivot qui finalement obligera les travailleurs à prolonger pour toucher une pension à 100%.

En effet, qui sera assez individualiste pour laisser cette réforme impacter ses enfants ou sa famille en se disant qu’il est épargné.

Cette réforme impacte tout le monde : Troisième ESCROQUERIE.

Le calcul de ta pension :

Il est actuellement effectué sur les 6 derniers mois de travail. La réforme prévoit de la calculer dorénavant sur les 25 dernières années !

Entendons donc qu’en début de carrière, nous sommes au SMIC (sans les heures supplémentaires), le montant de base de calcul nous fera perdre des centaines d’euros.

Quatrième ESCROQUERIE.

Pour résumer, que nous soyons jeunes ou anciens dans l’administration, notre retraite sera forcément lourdement impactée par cette réforme.

Le montant de notre future pension sera inévitablement diminué et notre durée de cotisation (donc de travail) allongée !

Force Ouvrière Pénitentiaire appelle donc TOUS les personnels à manifester contre cette réforme !

Nous soutenons donc toutes initiative locale comme bloquer les établissements, effectuer le 1/4h de retard de prise de service et surtout garnir les manifestations lors de la prochaine grande journée du MARDI 17 DECEMBRE.

Votre bureau local vous renseignera sur les modalités de chaque établissement et de chaque ville.

Lire le communiqué

#UISPFORennes #Retraites

84 vues

Posts récents

Voir tout

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr

© SNPFO 2019 - Tous droits réservés. Réalisation Pôle Communication SNPFO.