Prison de Meaux Chauconin : Le compte n'y est pas Monsieur le Directeur


Voilà que se termine ENFIN cette éprouvante année 2019 avec un goût amer pour certain, un cumul de ras le bol pour d’autres, et bien évidemment une fatigue générale.

Une nouvelle année qui approche avec toujours les mêmes incertitudes, les mêmes dysfonctionnements, signalés encore et encore qui restent sans clarté, ni solutions. Paradoxalement des nouveaux projets sont en cours de création pour améliorer le quotidien des surveillants.

QUID DE LA PÉRIMÉTRIE DU QNC, QUI A VOCATION A DEVENIR UN QUARTIER POUR MINEURS ?

En Aout, il a été dénoncé des manquements sur la sécurité de ce bâtiment, entre-autres avec les rondes périmétriques, malgré les démarches de la direction il faudra se faire à l’idée de penser à investir dans ce type de matériel pour le personnel effectuant les rondes extérieures en prévention des « caniches » et des « trottinettes » qui se baladent en toute quiétude :

Bon, continuons dans l’absurdité…

VOUS AVEZ DECLARE A LA PRESSE EN OCTOBRE DERNIER UNE PROMESSE DE BAISSER LE TAUX DE SURPOPULATION DU CP DE MEAUX A 165% DES LE 1 ER TRIMESTRE 2020, « UN TAUX SUFFISANT EFFICACE ET ACCEPTABLE » SELON VOUS (LE JOURNAL LA MARNE DU 10/10/2019)

Faut-il vous rappeler qu’actuellement le Centre Pénitentiaire de Meaux fonctionne avec 214 Surveillants pour 233 prévus sur l’organigramme avec un théorique de plus de 1000 détenus écroués qui varient malheureusement de jour en jour.

QUID DE LA MISE EN PLACE D’UN GROUPE DE TRAVAIL POUR LA RÉORGANISATION DU RYTHME DE TRAVAIL ?

A nouveau les solutions ne sont pas des plus simples à trouver ni à mettre en place.

DÉSHABILLER PAUL ? POUR HABILLER JACQUES ? EST-CE VRAIMENT LE MEILLEUR AXE DE TRAVAIL ?

La suppression de certains postes dans certaines brigades qui sont déjà au bord de l’implosion pour pallier le manque d’effectifs ailleurs avec bien évidemment les tâches de travail qui elles restent inchangés.

Sans oublier, la création de nouveaux postes sans que le remplacement des agents soit effectué.

LA NOUVEAUTÉ C’EST BIEN MONSIEUR LE DIRECTEUR, MAIS CRÉER QUELQUE CHOSE DE NOUVEAUX AVEC DES PROBLÈMES EXISTANT ET PERSISTANT, EST-CE POSSIBLE ?

La preuve avec un exemple simple : le rétropédalage sur la brigade des 12 heures.

FORCE OUVRIÈRE A TOUJOURS POINTE CET ORGANIGRAMME OBSOLETE AUX VUES DES

ÉVOLUTIONS DE LA DETENTION !

Mais il faut faire ! Le navire coule mais continuons à cirer le pont, le naufrage sera on ne peut plus brillant

Lire le communiqué


SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr