Prison de Saint-Martin-de-Ré : La prison ? Dedans c'est comme dehors


A force de vouloir que la vie carcérale ressemble à la vie dehors,

A force d’écouter uniquement les lobbyistes du monde des bisounours,

Comment doit-on interpréter cette énième provocation contre le travail bien fait et le professionnalisme du personnel pénitentiaire ?

Ce samedi 30 novembre 2019, est un jour de parloir pour les personnes détenues de l’établissement rétais.

Une visiteuse venue expressément dans la volonté de maintenir les liens familiaux avec le détenu M., se présente à l’établissement, et se soumet aux contrôles réglementaires d’entrée.

Une fois de plus, il faut souligner le professionnalisme du personnel de surveillance qui a permis d’empêcher à cette visiteuse de rentrer une jolie somme d’argent en liquide dans l’établissement. Celle-ci a avouée sans problème qu’elle comptait bien donner cet argent au détenu M….

Malgré un compte-rendu immédiat de la situation au supérieur hiérarchique, la décision fut donné de laisser cette visiteuse rentrer dans la zone parloir malgré l’introduction illicite d’argent !

L’argent a été remis à cette visiteuse à l’issue de son parloir...

Avec une telle décision aberrante, il est certain que cette visiteuse n’avait plus rien sur elle...à moins que cette visiteuse avait encore du liquide ailleurs sur elle...à moins que cette visiteuse avait quelques substances douteuses sur elle...à moins que… ? Autres choses ?

Bien sûr cet argent n’était pas destiné à monnayer quelconque trafic…

Tout va bien dans le monde des bisounours, NOTRE SECURITE est le cadet de leur soucis… !!!

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE s’insurge contre cette nouvelle insulte faite à la qualité du travail du personnel de surveillance.

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE demande des moyens de contrôle performants à la hauteur de l’ingéniosité des visiteurs, et une législation à égalité avec nos homologues de la police ou de la gendarmerie.

Lire le communiqué

#SaintMartindeRé

78 vues

Posts récents

Voir tout