Prison du Puy-en-Velay : Mode dégradé = DANGER


Cette semaine, la Maison d’Arrêt du Puy-en-Velay fonctionne en mode dégradé, ce qui met en péril la sécurité de chacun.

Une journée avec 2 agents en moins engendrant une surcharge de travail pour les agents présents en détention ainsi que le portier et une sécurité déficiente.

Dans le même temps, une formation TIR concernant 3 Surveillants et un Premier Surveillant a été maintenue.

La logique aurait voulu, si vous ne pouviez pas rappeler un agent, d’annuler toute ou partie de cette formation afin d’assurer un service et des conditions corrects et sécuritaires.

D’autant plus que actuellement des travaux sont en cours à la Maison d’arrêt et nécessitent la présence quotidienne d’un agent de surveillance travaux, fonction qui ne peut plus être remplie, faute de personnel….

Suite à ce manque de personnel, les ouvriers sont livrés à eux-mêmes, travaillant seuls dans les chemins de ronde, aucune sécurité périphérique n’est assurée.

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE demande à la Direction de l’établissement d’assurer la sécurité de tous (personnels, intervenants extérieurs et détenus) en couvrant l’ensemble des postes prévus !

Lire le communiqué


38 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr