Prison de Maubeuge : Déclaration liminaire Comité Technique du 15 Octobre 2019


Monsieur le Directeur adjoint, nous voilà réuni pour la deuxième instance de cette année 2019. Réunion demandée à plusieurs reprises par notre organisation et que vous allez présider suite à l’absence du chef d’établissement.

Les représentants du SLP-FO ont longuement réfléchi de l’utilité à siéger ce jour devant un représentant de l’administration qui semble atteint d’une maladie qui peut s’apparenter à l’Alzheimer (S’engager à 13h pour dire le contraire quelques heures plus tard). L’air du NORD ne doit pas avoir de si bon effet sur votre organisme.

Malgré l’absence du chef d’établissement et le risque que vous vous réfugiez sur ce fameux dicton pour ne pas répondre : « IL FAUT VOIR AVEC MR GILLIOCQ, JE NE PEUX PAS REVENIR SUR UNE DÉCISION DU CHEF D’ÉTABLISSEMENT » (Mais cela ne vous dérange pas de le faire pour réduire une sanction disciplinaire prise par celui-ci pour le confort de l’un de nos pensionnaires), les représentants FO resteront à cette table pour défendre l’intérêt des personnels.

Concernant cette instance espérons que le règlement intérieur de celle-ci soit appliqué dès ce jour. En effet nous avons attendu plus de trois mois pour être destinataires du procès-verbal du 16 Avril 2019 alors que celuici doit être diffusé dans un délai d’un mois. Que dire de la feuille de suivis concernant les points actés durant l’instance précédente qui devait être transmise dans un délai de deux mois, nous en sommes toujours dans l’attente.

MONSIEUR LE DIRECTEUR, NOUS COMPTONS SUR VOUS À PRÉSENT POUR L’APPLICATION STRICTE DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR, VOUS QUI AIMEZ TANT LES CHOSES BIEN FAITES !

Notre organisation avait demandé la mise à l’ordre du jour du plan local de formation 2020 et des questions liées à la sécurité-santé au travail. Concernant le premier point, nous sommes restés sans réponse et concernant le second nous sommes dans l’attente de l’aborder.

COMMENT EST-CE POSSIBLE D’ABORDER LA SÉCURITÉ-SANTE AU TRAVAIL SANS QUE SOIENT CONVIÉS À CETTE TABLE LE MÉDECIN DE PRÉVENTION, LA PSYCHOLOGUE DES PERSONNELS, LE SERVICE SOCIAL ET LA RÉFÉRENTE ADDICTOLOGIE.

Cela montre le peu d’intérêts que vous portez à cette thématique, la preuve en est la signature du registre SST par le chef d’établissement en SEPTEMBRE 2019 pour des saisies de 2018. Vous ne donnez plus de moyens à notre assistant de prévention depuis 2018, la preuve en est, le bureau local du intervenir hier après-midi pour que celui soit déchargé de son poste ce matin.

Cette après-midi, nous serons autour de la table pour la première réunion sur les propositions de service, les personnels Maubeugeois sont épuisés par le rythme de travail actuel, une réelle prise de conscience de votre part doit faire évoluer les choses.

COMME VOUS LE DITES SI BIEN DEPUIS VOTRE ARRIVÉE LE SURVEILLANT DOIT ÊTRE ACTEUR, LE SLP-FO DEMANDE QUE LA DIRECTION LE SOIT AUSSI ET QU’ELLE NE RESTE PAS UNIQUEMENT DANS LES LOGES.

Lire le communiqué

#Maubeuge #CT

62 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr