Prison de Moulins : Le scandale de trop ? Une petite bombe qui n'a pas encore été publié dans le


Cela fait plusieurs mois que des mesures de contrôles sur la Maison Centrale prouvent que des objets interdits se retrouvent en détention.

A titre d'exemple : des Climatiseurs mobiles de plusieurs centaines d'euros pièces, une quantité incroyable de parfums de luxe ( plus de trente ) pour une seule personne détenue, une imprimante scanner, lecteur mp3, bien évidement les téléphones portables de dernière génération… et une PlayStation 4 tant qu'à faire !

Dans une note interne (N°140-2019) diffusée fin août, la Direction laisse la possibilité aux détenus de signaler la possession d'objets interdits afin que les agents ne les retirent pas !!!

MAIS OU VA T-ON ???!!!

Il serait temps que la Direction fasse son travail !

Pour FORCE OUVRIÈRE, il est inadmissible que les objets interdits ne soient pas retirer des cellules même si les détenus les déclarent.

FORCE OUVRIÈRE ne comprend pas comment on peut régulariser un objet interdit rentré de manière détournée.

Les histoires à deux balles sur des cas similaires en d’autres lieux qui font jurisprudence, ça suffit.

Et si demain on retrouve un flingue dans une cellule, on le laisse aussi ?

Rien d’étonnant alors que les personnels puissent se poser des questions sur les responsabilités de la direction. D’autres vont plus loin, ils cherchent d’éventuelles collusions. On peut comprendre.

Il y a urgence à ce que nous puissions reprendre notre travail sur notre établissement avec confiance et respect.

Une fouille générale s'impose dans cette Prison devenue une succursale d'AMAZON.

Lire le communiqué

#Moulins

970 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr