MISE EN PLACE DU PPCR : Nouveau coup d'épée dans le dos pour les personnels


Comme évoqué tard hier soir, FO Pénitentiaire vous informe qu’après informations par la Direction de l’Administration Pénitentiaire, les arrêtés de titularisation produits depuis la 194ème promotion de surveillants vont être annulés et réécrits.

En effet, une modification de l’article 11 du décret n°2006-441 du 14 avril 2006 portant statut particulier des corps du personnel de surveillance de l'administration pénitentiaire est intervenue à la suite de la mise en place du PPCR au 1er Janvier 2019 (Parcours professionnels, carrières et rémunérations) qui a permis au gouvernement d’allonger la carrière des personnels pénitentiaires.

PPCR dont la mise en place a toujours été combattue par FORCE OUVRIÈRE.

FO Pénitentiaire rappelle qu’il a voté CONTRE ces textes lors du Comité Technique Ministériel du 10 Avril 2017 quand l’UFAP-Unsa Justice, encore majoritaire à l’époque, a préféré ne pas faire obstacle à ce projet.

La DAP enfonce à nouveau le clou aujourd’hui, notamment pour nos jeunes collègues qui vont devoir subir l’allongement d’une année supplémentaire l’échelon 1 du grade de surveillant ! Ceci afin de prendre en compte le rallongement à 2 ans du 1er échelon prévu dans les textes votés.

POUR FO PÉNITENTIAIRE, C’EST PUREMENT SCANDALEUX !

Cette mesquinerie aura pour effet d’annuler la reprise d'ancienneté de l'année de stagiairisation et de retarder davantage l'accès au 2ème échelon.

Les collègues concernés sont ceux qui ont été titularisés depuis le 1er Janvier 2019 et donc à partir de la 194ème promotion de surveillants.

Tout ceci n’est pas sans rappeler l’arrêt de la reprise d’ancienneté des anciens militaires qui n’est plus possible depuis 2013 suite à la signature d’un protocole par l’ancien syndicat majoritaire ! Ceux-là même qui viennent nous expliquer que la catégorie B pour les surveillants est signe de régression sociale ! À signer sans lire et sans comprendre voilà où la profession en est réduite !

Plus grave encore, FO Pénitentiaire a interpellé l’Administration Pénitentiaire qui minimise les conséquences de cette mesure. Celle-ci va entraîner un nouveau calcul de la carrière des collègues qui ont eu des reprises d’ancienneté et donc des remboursements de salaire indu !

FO Pénitentiaire va saisir la ministre de la Justice et tout mettre en œuvre pour corriger cette injustice qui met encore un peu plus à mal l’attractivité de notre profession déjà en grande souffrance !

EN ATTENDANT, MERCI LE PPCR MAIS SURTOUT MERCI À L’UFAP UNSA JUSTICE ET À LA CFDT QUI L’ONT DÉFENDU ET VENDU AUPRÈS DES PERSONNELS !


Lire le communiqué


1,853 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr