Prison de Saint-Martin-de-Ré : En toute impunité...


Vendredi dernier (31 Mai 2019), au moment du repas du soir, suite à son refus de regagner sa cellule et de suivre les injonctions de la surveillante d’étage, le détenu B. a insulté notre collègue de «Pute» et «Négresse» , avant de la menacer.

Menaces réitérées devant le gradé quelques instants plus tard, ainsi que sur d’autres personnel féminin.

La suite logique aurait voulu qu’il prenne le chemin du Quartier Disciplinaire, aussitôt.

Et bien NON.

Une nouvelle mode prend le pas sur la logique : LA NÉGOCIATION.

Être négociateur n’est pas donné à tout le monde. Surtout au détriment du personnel présent.

Puis, il y eu LA SOUMISSION.

Retour en cellule normale, devant les agents désabusés, qui ont l’impression, une nouvelle fois, d’être pris pour ce qu’ils ne sont pas. Avec quelle explication ? AUCUNE.

Du coup, comme les PPSMJ sont les rois du monde, on explique au personnel féminin qu’il n’ira plus au Bât. G, car le détenu s’y trouve. Un beau pied de nez à ceux qui doivent subir les menaces et les insultes.

En plus, ce n’est pas comme ci ce détenu n’avait jamais causé le moindre problème depuis son arrivée.

Au jour d’aujourd’hui, FORCE OUVRIÈRE s’insurge devant cette gestion calamiteuse.

FORCE OUVRIÈRE ne comprend pas comment de tels agissements peuvent rester sans sanction immédiate.

FORCE OUVRIÈRE attend de l’encadrement une remise en question.

FORCE OUVRIÈRE restera vigilante quand aux suites données à cette nouvelle affaire.

FORCE OUVRIÈRE apporte tout son soutien aux agents qui ont dû subir, encore une fois, des insultes et des menaces.

Lire le communiqué

#SaintMartindeRé

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr