Prison de Fleury-Mérogis : Des surveillants sans toit ? Le compte à rebours... ?


Par différents communiqués, le bureau local Force Ouvrière s’alarmait de la situation de logement des stagiaires de la 197e et 198e promotions. Par ce constat, notre organisation avait déjà interpellé les différentes instances tant au niveau local, régional que national sur cette précarité et les difficultés que rencontrent nos collègues pour trouver un logement décent en région parisienne.

Parallèlement, notre organisation avait sollicité la mairie de Fleury-Mérogis et le Ministre chargé de la ville et du logement sur cette problématique et les réflexions à mener à long et moyen terme au regard de l’urgence de la situation décrite.

Aujourd’hui, selon les chiffres qui nous disposons, ce n’est pas moins de 70 fonctionnaires de l’Administration pénitentiaire affectés à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis qui risquent de dormir à la belle étoile quand la pluie et le froid ne s’invitent pas à leur galère. Ainsi, par courrier on les invite aimablement à libérer les moyens d’hébergements mis à leurs dispositions à compter du 03 mai 2019 .

Joint par téléphone, la Directrice de la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis se veut plus rassurante et souhaite faire un choix au cas par cas.

Cette situation qui touche à la dignité humaine ne peut laisser personne dans l’indifférence et suscite bon nombre de réactions de la part des personnels de l’administration pénitentiaire tous grades et corps confondus de notre établissement et d’ailleurs …

Alors que notre Administration connaît un recrutement sans précédent, encore une fois elle nous montre son amateurisme en matière d’anticipation et ce ne sont pas nos jeunes fonctionnaires qui en font les frais qui diront le contraire. De même, la fidélisation semble avoir de beaux jours devant elle et ce n’est pas une prime versée au lance-pierres qui améliorera leur quotidien et apportera de l’attractivité à une profession en déclin.

Depuis des années ,le bureau local Force Ouvrière milite pour une véritable politique de logement et de qualité de vie pour les personnels mais elle se heurte au manque de courage et d’ambition d’une Administration aveuglée par des équations purement comptables.

Alerté par notre organisation le Directeur Interrégional évoque la mise en œuvre des chèques nuitées en lien avec l’assistante sociale de notre établissement et dans une certaine mesure le doublement des lits aux foyers.

Le bureau local Force Ouvrière restera vigilant sur la situation de nos collègues …

Lire le communiqué


1,026 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr