Prison de Nice : L'hopital qui se fout de la charité !


Surprise (ou pas) : l'UFAP Nice a choisi de s'en prendre au Secrétaire Général du SNP-Force Ouvrière.

Certains semblent avoir la mémoire très courte....

Suite au véritable attentat commis contre les collègues de Condé-sur-sarthe, à l'initiative de Force Ouvrière, une entente syndicale s'est formée avec d'autres organisations syndicales.

Il n'en manquait qu'une à l'appel : L'UFAP

Cela démontre bien toute la considération de leur secrétaire général, qui a préféré boycotter un mouvement national, pourtant légitime. Par son refus de participer, il a cautionné et accepté que les personnels pénitentiaires demeurent de la chaire à canon !

Et ce, alors même que certains membres de cette organisation, régionaux, locaux et adhérents étaient favorables à rejoindre le mouvement.

Faut il y voir une dictature ? Une façon de satisfaire l'égo du Grand-Gourou ?

Le bureau local Force Ouvrière est allé à la rencontre du secrétaire général UFAP, lors de sa visite à la MA Nice, pour échanger ses idées et tenter de comprendre cette trahison de janvier 2018 (en vain... malgré notre ouverture d'esprit).

Où était l'UFAP NICE lors de la venue du Secrétaire Général Force Ouvrière ?

On les cherche encore... Est-ce l'absence d'arguments qui les a fait fuir ?

Mais, au sujet des blocages de mars 2019, parlons terrain :

• FO : présent pendant 8 jours

• UFAP : «présent» 1 jour

• JF Forget : 0 jour de présence sur un piquet

Alors, qui abandonne les personnels ?

Lire le communiqué


SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr