Prison de Réau : Centre Pénitentiaire sous très haute tension ! FO demande un vague de transferts


Acte 1 : L’impossible gestion du détenu B au QMC.

Acte 2 : Tentative de meurtre, d’évasion, de prise d’otage au CDH1 ???

Le 5 avril, lors de l’appel de l’après-midi, un détenu du CDH sort de sa cellule, pic à la main et ordonne au surveillant d’ouvrir la grille palière. Par chance, un agent en renfort sur l’étage l’aidera à maîtriser le détenu mais que dire de l’alarme Motorola qui ne se répercute pas au PIC… Quelles étaient ses intentions ?

Acte 3 : parcours violent et incontrôlable au CDH2 !!!

Cette semaine, un autre détenu refuse de réintégrer sa cellule. Au cours de son placement au QD, il menacera de mort le personnel avant de tenter de s’en prendre au gradé de son bâtiment. Il claquera ensuite la grille sur le bras d’un agent et donnera un coup de poing au visage d’un autre. Lors de son passage en CDD, il portera un coup au Directeur et un des agents qui interviendra aura 3 jours d’ITT.

STOP !!!

Le syndicat FO demande les transferts de ces détenus, leur place n’est pas au CPSF.

Les désengorgements actuels vers le CPSF ne sont pas acceptables, Réau ne doit pas être une poubelle à détenus ingérables.

Le syndicat FO apporte son soutien aux personnels victimes de ces innombrables agressions.

Le syndicat FO demande que les agents soient dotés d’émetteurs récepteurs de qualité, les problèmes de répercutions d’alarmes nous mettent régulièrement en danger.

Lire le communiqué


238 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr