Prison d'Avignon-Le Pontet : Entretien auprès du conseiller de la Garde des Sceaux, Ministre de


Vendredi 16 février 2019, lors de la visite de la Garde des Sceaux, Ministre de la Justice sur notre établissement, les organisations syndicales ont été reçu par le conseiller de la Ministre, Monsieur HEUMAN Albin.

Le conseiller de la Ministre a tout d'abord débuté l'entretien en affirmant qu'il était sensible au mouvement de notre organisation syndicale et qu'il était en relation avec les secrétaires généraux des organisations syndicales.

Une délégation du Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE du Centre Pénitentiaire d'Avignon-Le-Pontet, composée de nos camarades, Nathalie BORG, Arnaud AGUILAR et Jessy ZAGARI étaient présents pour dénoncer les problèmes que rencontrent notre établissement.

FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire a rapporté les problèmes d'effectifs :

1. Les 15 postes vacants que subissent les agents de l'établissement, jusqu'à l'arrivée des 11 agents mutés, au mois de mai 2019.

2. Les nouvelles missions de l'unité des Extractions Judiciaires Vicinales (EJV) qui est composé de 18 agents.

3. Les 6 agents qui ont réussis le concours de 1er Surveillants.

4. Les 11 postes vacants au sein des personnels administratifs ainsi que la surcharge de travail qui pèse sur les agents administratifs.

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE du Centre Pénitentiaire d'Avignon-Le-Pontet a également alerté le conseillé sur les risques psychosociaux pour la santé physique et mentale des agents administratifs ainsi que les effets sur leur vie privée et donc sur un besoin de recruter du personnel tout en précisant qu'un recrutement sans concours aura lieu ce printemps.

En effet FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire appréhende les conséquences générées par le manque des 28 agents qui ne seront compensés par aucune sortie d'école. Le mode dégradé, actuellement effectué, sera malheureusement toujours d'actualité si un nombre conséquent de poste n'est pas ouvert pour le centre pénitentiaire d'Avignon-Le-Pontet lors de la prochaine Commission Administrative Paritaire Nationale (CAPN).

La délégation FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire a également évoqué le non-remplacement des agents en brigades, créant des matins/soirs, non-existants à l'organigramme, contraignant les agents à ne pas prendre leur pause déjeuner et pour certains, à se restaurer sur leur poste de travail.

Le SLP FORCE OUVRIÈRE du Centre Pénitentiaire d'Avignon-Le-Pontet a également alerté le conseillé sur l'ouverture prochaine de la Structure d’Accompagnement vers la Sortie (SAS), prévue en 2021, en ce qui concerne l'apport de ressources anticipées pour ne pas pénaliser l'ensemble des agents de notre établissement.

La délégation FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire a également dénoncé les problèmes de couverture rencontrés au sein des postes prévus pour 2 agents minimum, en effet ces postes labellisés exercent presque au quotidien leurs missions de sécurité à 1 seul agent présent sauf durant les « périodes de labellisation » !!!

Le SLP FORCE OUVRIÈRE du Centre Pénitentiaire d'Avignon-Le-Pontet a également interpellé le conseillé au Ministre sur le projet pour lutter contre les drones. Celui-ci nous a confirmé qu'un système mobile contre les drones existait et allait être déployé au fur et à mesures sur le territoire français et nous a également informé d'un projet qui allait être soumis lundi 18 février 2019 à l'assemblée national, en ce qui concerne le renforcement du pouvoir d'intervention des agents pénitentiaires, sur le domaine pénitentiaire et sur la voie publique.

Il nous a également était confirmé la volonté ministérielle d'une volonté de classification des établissements, projet qui est porté depuis plus d'un an par le Syndicat National Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE et que les pourparlers avec les organisations syndicales étaient en cours.

La délégation FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire a voulu terminer cet entretien par sa position et la ferme volonté de transférer l'ensemble des détenus exerçant une ou des violences physiques envers un membre du personnel. En effet notre établissement a récemment subit une vague d'agression et notre organisation syndicale insiste sur le transfèrement des agresseurs à l'issue de leurs peines de Quartier Disciplinaire (QD).

Le conseillé a également insisté sur la préoccupation et l'intérêt de la Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, sur la réponse pénale apporté à l'encontre des agresseurs sur le plan national.

Lire le communiqué

#AvignonLePontet #Ministredelajustice

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr