Prison de Nanterre : Être dans les petits papiers


La Maison d'Arrêt de Nanterre et ses pratiques d'un autre âge ne cesseront de nous surprendre. Que dit-on d'une personne qui jouirait d'un soutien, d'attentions ou d'avantages d'une personne influente ou supérieure hiérarchiquement ? Elle est dans les petits papiers plus communément : elle est bien vue !

Serait-ce pour services rendus qu'un représentant syndical local se trouverait en tête d'une liste d'agents de Nanterre proposables au grade de 1er surveillant ?

On est en droit de se poser la question surtout quand dans cette même liste figure un collègue qui est juste plus ancien à la fois dans l'Administration, dans l'établissement et plus ancien en terme de présence dans le tableau d'avancement.

Nous auraient-ils enfumés depuis toutes ces années lorsqu'ils traitaient FORCE OUVRIÈRE de « syndicat patronal » en référence à l'existence d'une branche syndicale représentant le corps des personnels de direction ?

Une chose est sûre, le Bureau Local FORCE OUVRIÈRE n'a jamais usé de ces pratiques pour obtenir quelques avantages à titre personnel.

Le Bureau Local FORCE OUVRIÈRE n'a jamais été « à la botte » de quelques directeurs ou chefs d'établissement !

Charité bien ordonnée commence par soi-même dit-on, c'est bien ce qui se passe avec certains syndicalistes qui font progresser leur situation (et celle de leurs copains les plus proches), avant l'intérêt des collègues.

Le Bureau Local FORCE OUVRIÈRE dénonce fermement les petits arrangements entre les personnes intéressées.

Le bureau Local FORCE OUVRIÈRE en voyant cela, ne s’étonne plus du fait que les agents se détournent du syndicalisme.

Lire le communiqué

#Nanterre

265 vues