Prison de Fleury-Mérogis : FO prend acte !


Le 11 février le bureau local Force Ouvrière prenait connaissance par tract de la position du bureau local UFAP de ne pas rejoindre l’entente syndicale.

Sois plus d’un mois après la sollicitation de notre secrétaire général pour former une entente syndicale digne dans l’intérêt des personnels de l’administration pénitentiaire.

Nous constatons aussi que la démocratie dont il se targue dans leur communiqué manque de transparence …Pour rappel, beaucoup se souvienne de la consultation de la dite « base » en une journée lors du mouvement du mois de janvier 2018 qui s’est soldée par une trahison historique !

Chacun jugera et fera son opinion sur la ligne de conduite de cette organisation qui préfère rogner son frein d’ego et regarder son nombril en lieu et place de l’intérêt général.

Si nos détracteurs se satisfont et se réfugient dans un relevé de conclusions pour justifier leur refus de rejoindre l’entente syndicale, le bureau local Force Ouvrière prend acte de leur positionnement.

Le 06 décembre 2018 les personnels de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis nous ont donné mandat et dans un contexte plus large pour porter les revendications légitimes des personnels.

Dire que l’on a rien à proposer c’est faire offense aux personnels qui ont porté majoritairement leurs suffrages à notre organisation professionnelle.

Aujourd’hui nous nous battons avec abnégation et conviction pour faire entendre la voix des personnels aussi bien dans les médias que sur les barricades face à une administration qui reste sourde et aveugle.

Le courage des engagements a un prix et le bureau local Force Ouvrière mettra tout en œuvre pour que tous les personnels soient reconnus à leur juste valeur conformément à la plateforme de l’entente syndicale :

• Accession à la catégorie B pour tous les personnels du CEA, avec maintien de la surindiciation et paiement des heures supplémentaires.

• Augmentation de l’ICP de 300 euros bruts mensuels,incluse dans le calcul de la pension civile

• La fusion des grades de surveillants avec celui de Brigadier et du grade de 1er svt/ major.

• L’augmentation de la PSS de 2 % sur deux ans avec 30 % au 1er janvier 2021.

• Création d’une 3e voie de recrutement, avec la prise en compte du parcours professionnel antérieur.

• Passage d’une bonification au 1/4e en lieu et place du 1/5e

• Abolition du projet de requalification de la chaîne de commandement

• Accession à la catégorie A pour tous les personnels du corps de commandement

• La fusion des grades de Lieutenant /Capitaine

Tous ensemble pour faire avancer la pénitentiaire !

Lire le communiqué

#FleuryMérogis

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr