Prison de Nanterre : Bâtiment B comme Bleu


Mardi 8 janvier 2019, encore une journée émaillée par des incidents où la violence envers le personnel reste le fil rouge.

Au Bâtiment B, lors du sondage des barreaux, le détenu occupant la cellule mécontent que le surveillant lui demande de sortir pour effectuer son contrôle, commence par insulter copieusement l'agent.

Lorsqu'il fait mine d’exécuter l'injonction, il retourne sur ses pas et agresse physiquement le collègue en le repoussant au niveau du torse.

L'agent arrive à s'extraire de la cellule et le déferlement de violence continue sur la coursive. Après s'être pris un coup au visage, le collègue est immobilisé par un étranglement arrière.

L'intervention du deuxième agent lui a permis de se défaire de cette prise et, les renforts sont rapidement arrivés pour maîtriser le forcené.

Un peu plus tard, toujours au Bâtiment B, lors de la remontée des promenade, un détenu lors de son passage sous le portique de détection fait réagir l'appareil. Mine de rien, il continue sa route et remonte les escaliers menant à son étage.

Le surveillant présent au rez de chaussée lui emboîte le pas et le rejoint dans la cage d'escalier . Il lui intime l'ordre de repasser au contrôle. Le récalcitrant insulte le collègue, se sentant protégé par la présence d'autres détenus. Devant l'insistance de l'agent, l'individu le repousse et le frappe. Le collègue a du utiliser la force strictement nécessaire pour se dégager. Sa situation était rendu périlleuse au vu de la présence d'un dizaine de détenus sur les lieux.

L'intervention des agents appelés en renfort a permis de ramener l'ordre.

2019, une nouvelle page pour la Maison d'Arrêt de Nanterre, où les vœux sont écrits à l'encre aussi bleu que les ecchymoses.

La violence permanente, un rythme de travail en marche forcée, des agents épuisés et démoralisés, voila les ingrédients d'un cocktail explosif.

Pour le Bureau Local FORCE OUVRIÈRE, trop c'est trop !

Une année est passée depuis le mouvement historique de 2018 et depuis plus rien.

Où sont la sécurité, les équipements, les effectifs, les meilleurs salaires ?

Nous sommes la troisième Force de Sécurité Publique et voyez dans quelles conditions nous travaillons au quotidien. On mérite mieux et ce mieux on ira le prendre !

Le Bureau Local FORCE OUVRIÈRE apporte tout son soutien aux agents blessés,et leur souhaite un bon rétablissement !

Le Bureau Local FORCE OUVRIÈRE exige des sanctions fortes à l'encontre des agresseurs de surveillants !

Le Bureau Local FORCE OUVRIÈRE restera vigilant sur le traitement de ces agressions !

Lire le communiqué

#Nanterre #Agressions

296 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr