Prison de Perpignan : Après le journal la catalane, un complément d’information


Projets structurants des Améliorations des Conditions de Travail ACT depuis 2014.

Le syndicat Force Ouvrière du Centre Pénitentiaire de Perpignan énumère les diverses améliorations des conditions de travail depuis les dernières élections.

En 2015, le budget global de la DISP de Toulouse s’élevait à 40 000€. Suite au projet structurant de Force Ouvrière, l’établissement de Perpignan s’est vu attribuer la somme de 5880€ soit 14.7% du budget total concernant la restructuration de la cuisine du personnel de surveillance.

Ce projet structurant consistait à la démolition d’un mur et à la création d’un grand plan de travail, ainsi que l’achat de divers électroménagers.

En 2016, le budget global de la DISP de Toulouse s’élevait à 40 000€. Suite au projet structurant de Force Ouvrière, l’établissement de Perpignan s’est vu attribuer la somme de 5225€ soit 13.06% du budget total sur lequel 4980€ concernent les placards des équipes.

En 2017, le budget global de la DISP de Toulouse s’élevait à 46 000€. Suite au projet structurant de Force Ouvrière, l’établissement de Perpignan s’est vu attribuer la somme de 8000€ soit 17.4% du budget total concernant l’aménagement du nouveau cabinet du médecin de prévention dans l’Algéco. La récupération de l’ancien cabinet du médecin a permis de créer le vestiaire des Officiers-Gradés, libérant des espaces pour agrandir les vestiaires des surveillants. Une douche a été créée dans le vestiaire des Officiers-Gradés. Des bancs avec patères ont été confectionnés et installés dans chaque vestiaire.

En 2018, après le mouvement de Janvier, il a été décidé unanimement les boycotts de tous les CTS et ACT…

Sur les 4 Années écoulées depuis les dernières élections professionnelles,

3 Projets structurants FO Pénitentiaire de Perpignan ont été validés.

Durant ces 4 années Force Ouvrière vous a soutenu tant sur les améliorations des conditions de travail que sur les questions de sécurité et sur des projets de services. Après de longues négociations au niveau local et régional, la modification du service de la MAF a été validée après une période d’essais de 3 mois (fin mars 2015)

Sur cette même période lors du CTS du 18 mars 2015 Force Ouvrière demandait la suppression des activités dans les étages de la Maison d’Arrêt. Extrait du compte rendu : « Pour FO ceux ne sont que des regroupements de détenus laissés sans activité dans une salle pour fumer et trafiquer. » Devant un refus catégorique de la direction, Force Ouvrière n’a rien lâché et a finalement obtenu gain de cause quelques semaines plus tard.

Force Ouvrière n’a eu de cesse de revendiquer la tenue du poste PCI à deux agents. Soit un premier surveillant et un surveillant conformément à l’organigramme de référence améliorant ainsi la sécurité de l’établissement. Ce qui a permis à Force Ouvrière de proposer le déplacement des commandes d’ouvertures du greffe vers le PCI soulageant ainsi le service de l’écrou.

Force Ouvrière dénonce l’abus de pouvoir en s’opposant fermement à la direction et à la chef de détention contre la mise en place d’un formulaire de changement de poste et rappelle la règle issue de la circulaire de la DAP du 02 avril 2008 relative aux chartes nationales de construction et de gestion du service art 6.

Force Ouvrière aborde lors du CTS de février 2016 la sécurisation du domaine et plus particulièrement la sécurisation du parking avec comme projet un parking visiteur au plus loin de la porte d’entrée pour éliminer les stationnements sauvages et un parking personnel clôturé et privatif.

Lire le communiqué

#Perpignan #Extraction

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr