Prison d'Arles : Agression


Mardi 20 novembre 2018, sur le bâtiment B, l'agent d'étage, après avoir été interpellé à travers la porte de la cellule par un détenu, a été délibérément ébouillanté au niveau du visage, du thorax et du côté droit de son corps.

Ce n'était pas un acte dû au hasard,

Mais bien un acte

PRÉMEDITÉ AVEC INTENTION DE NUIRE GRAVEMENT !!!

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE de la Maison Centrale d'Arles DEMANDE une sanction disciplinaire exemplaire à l'encontre de cet agresseur.

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE de la Maison Centrale d'Arles EXIGE des poursuites judiciaires envers ce détenu.

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE de la Maison Centrale d'Arles EXIGE le placement au Quartier d'Isolement du détenu à la fin de son Quartier Disciplinaire et à l'issue son transfert vers un autre établissement.

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE de la Maison Centrale d'Arles APPORTE t o u t s o n s o u t i e n à n o t r e c o l l è g u e e t a m i.

Lire le communiqué

#Arles #Agression

143 vues