Prison de Montbéliard : Fin du mode dégradé. Une utopie


Le Bureau Local du Syndicat Force Ouvrière de la Maison d'Arrêt de Montbéliard remercie ses «amis» de l'UFAP d'avoir mis en difficulté l'établissement dans son fonctionnement, en détachant quatre personnels sur une même journée !

Sur ces quatre agents, deux coéquipiers étaient programmés en service long et un premier Surveillant de journée, le tout dans un établissement comptant une trentaine de personnels .

Les délais imposés par le pseudo syndicat majoritaire n'ont pas permis au planificateur de trouver des solutions de remplacement, c'est donc, en toute logique que sur ces quatre personnes, une s'est vue refuser son droit syndical pour nécessité de service.

ET BIEN NON !!!

Deux jours avant la date du détachement prévu et grâce à une complicité entre l'administration et l'UFAP, la direction Montbéliardaise s'est vue imposer par les services de la DISP de Dijon tous les détachements, quitte à découvrir un poste et contraindre l'établissement à fonctionner en mode dégradé !!

L'ILLUSTRE RELEVÉ DE CONCLUSIONS DE JANVIER, SIGNÉ PAR UFAP, NE SERAIT-IL APPLICABLE QUE POUR « LES AUTRES ... »

VOILÀ ENCORE UNE BELLE PREUVE DE CONSIDÉRATION DE LA PART DE L'UFAP !!!

LES PRIORITÉS DE CERTAINS NE SONT PAS EN ADÉQUATION AVEC LES ATTENTES ET LES BESOINS DU PERSONNEL DE TERRAIN .

MES CAMARADES,

LE 6 DECEMBRE, VOTEZ FORCE OUVRIÈRE

POUR QUE LES CHOSES CHANGENT!!!

Lire le communiqué


87 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr