Prison de Bonneville : Tentative de meurtre


Ce jeudi 1er Novembre, un drame a failli avoir lieu à la Maison d'Arrêt de Bonneville. Il est au environ de 15h40, quand le détenu V. de la 6e division demande pour aller au téléphone, connaissant bien la M.A de Bonneville, il va attendre d'être au niveau de l'escalier pour descendre à la cabine qui se situe au rez-de-chaussée car cet endroit est dépourvu de caméra. Le détenu V. va alors bondir sur notre collègue armé d'une arme artisanale, et les mots qui résonnent encore dans la tête de notre collègue sont :

« Donne tes clés ou je te plante la carotide »

Le professionnalisme et le sang froid de notre jeune collègue va lui sauver la vie, il déclenche son alarme et fait semblant de lui remettre ses clés.

Le détenu voyant son plan réussir, va être fort surpris. Au lieu d'avoir les clés du surveillant, le détenu V. subit une clé de bras durant l'intervention l'arme artisanale glisse sur tout le visage de notre collègue, l'élève surveillant qui est de faction en renfort de la 6e division (il effectue son premier stage au sein d'un établissement pénitentiaire) entend des cris, l'élève surveillant vient prêter main-forte à son collègue qui est entrain d'en découdre avec le forcené. Les renforts vont vite arrivés sur les lieux, le détenu V. va être placé en cellule de prévention en Quartier Disciplinaire.

Notre collègue va être amené à l'hôpital, bilan CINQ JOURS D'ITT et dix jours d'arrêt de travail, mais la blessure psychologique est bien présente car notre collègue a subi une : TENTATIVE DE MEURTRE !!!

Lors de la fouille à corps du détenu V. , on va découvrir dissimulé dans ses chaussettes des câbles électriques. Le surveillant qui a effectué la fouille, va lui demander pourquoi il a cela sur lui la réponse fut : je voulais faire du mal !!!

Pour finir cette journée le médical va rentrer en scène et comme à leurs bonnes habitudes les médecins qui prennent en compte de manière logique les événements vont déclarer inapte le détenu V. au Quartier Disciplinaire ainsi qu'à la garde à vue.

Le détenu V. sera placé en Hospitalisation d'Office vers 3 heures 30 du matin…

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE apporte tout son soutien à notre collègue et l'accompagnera dans toutes ses démarches administratives et judiciaires.

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE demande l'installation de caméras dans cette zone de manière rapide.

Le bureau local FORCE OUVRIÈRE exige des félicitations officielles de la part de l'Administration Pénitentiaire et félicite l'ensemble du personnel pour leur professionnalisme durant cette folle après-midi.

Lire le communiqué

#Bonneville #Agression

768 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr