Prison de Lavaur : EPM ou centre de rétention


Ces derniers mois, nous assistons avec effroi à l’explosion du nombre de mineurs incarcérés à l’EPM Lavaur quitte à doubler les mineurs en cellule mais aussi en accueillant un nouveau public qu’est les MNA (Mineurs Non Accompagnés).

Ces détenus MNA dont leur minorité est sujet à questionnement, ont un français approximatif qui limite la communication avec les personnels et sont souvent sous l’emprise de produits stupéfiants qui rendent ces jeunes « majeurs » incontrôlables et sans limite.

Leurs seules passions sont de rencontrer au plus vite le psychiatre afin qu’ils puissent avoir leurs doses de médicaments sous peine d’automutilations, de destructions de cellules, d’agressions de détenus et de personnels. (Cette quinzaine d’individus absorberaient jusqu’à 400 cachets tels que des tranxénes, tercians, valiums et autres).

Ensemble, ils forment des clans et veulent en découdre avec d’autres jeunes et avec le personnel, n’hésitant pas à constituer des armes pour atteindre leurs objectifs sur les mouvements. Ils sèment tellement la terreur que les autres jeunes mineurs n’osent plus sortir en leur compagnie et du coup de mettre à mal leur projet de sortie.

La prise en charge de ces mineurs rend donc notre travail difficile quant à la sécurité que nous devons assurer tant envers le personnel qu’envers les autres détenus.

Enfin, nous constatons que le nombre grandissant de MNA est inquiétant et que les personnels n’ont pas du tout envie de revivre les évènements d’avril 2018.

FORCE OUVRIÈRE souhaite à ce que le profilage des détenus incarcérés sur les EPM soit revu afin que les vrais mineurs puissent se réinsérer.

FORCE OUVRIÈRE préconise donc des transferts de MNA en quartier mineurs afin de casser ces clans et d’éviter de nouveaux drames.

FORCE OUVRIÈRE soutient tous les agents et les invitent à faire connaître leur ressenti par écrit professionnel sur l’état de la détention et de la prise en charge des MNA puis nous en faire copie.

Lire le communiqué

#Lavaur #EPM

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr