Prison d'Albi : Les affaires reprennent...


Après un été caniculaire, le quotidien de la Maison d'arrêt d'Albi reprend.

A commencer par les matelas au sol dont le chiffre reprend sa croissance exponentielle (13 arrivants sur une seule semaine), engendrant une surcharge de travail pour tous les personnels qu'ils soient de surveillances, techniques ou administratifs. Nos effectifs, eux, sont loin de connaître la même croissance.

Un détenu qui contamine un agent à la tuberculose, et peut être d'autres seront touchés par cette maladie d'un autre âge (affaire à suivre).

Les crachats et insultes, à faire pâlir un Académicien tant la sémantique est recherchée, reprennent aussi du service.

Diverses activités et formations font revoir leurs jolis minois, même si pour les formations le travail de certains détenus classés est proche du néant, la charge de travail des surveillants elle ne l'est pas.

Bref les chroniques désormais ordinaires d'une détention qui recommence à rentrer en ébullition mais toujours tenue de main de maître.

En espérant qu'un jour la reconnaissance soit là.

Il n'y a qu'une petite note pour égayer tout ça : après avoir connu des accueils mouvementés dans les plus gros établissements de la DI, le secrétaire général de l'UFAP est venu en cachette à Albi. Ce triste sire a-t-il peur du personnel ?

Lire le communiqué

#Albi

111 vues