Prison de Beauvais : AGRESSION, Le détenu saisi la tête du surveillant et la claque à plusieurs repr


Pendant que nos chers dirigeants passent leur temp à s'occuper des notifications d'exclusions pour les Agents, les mêmes Personnels tombent sous les coups de nos pensionnaires !

IL PREND SA TÊTE ET LA CLAQUE AU MUR !

Notre Collègue et Ami, en poste mouvement unité sanitaire, accompagné d'un personnel médical procèdent à la distribution des médicaments. A l'heure de la relève, la distribution des traitements pose problème. Cela à déjà été signalé ! Nous Force Ouvrière, ne manquerons pas de le rappeler à qui de droit !

Au deuxième étage MAH1, en ouvrant la cellule d'un de nos dégénérés, le personnel soignant l'informe qui n'ont n'a pas la totalité de son traitement et qu'on lui apportera un peu plus tard. Ce sauvage a alors sauté gratuitement sur notre Copain, le saisissant sans ménagement.

Le détenu saisi la tête du collègue et la claque à plusieurs reprises contre le mur ! Dans sa chute le collègue se claque à nouveau la tête sur le lit de la cellule ! Assommé au sol… Le détenu lui assène plusieurs coups de poings, lui tord le doigt et tente de le mordre ! Notre collègue se retrouve allongé sous l'agresseur… Les collègues arrivent avec quelques difficultés à l'extirper de ce tourbillon de violence.

ENCORE UN MALADE EN PRISON !

Ce détenu connu pour ses problèmes psychiatriques n'a pas sa place en détention mais dans un « asile »! Alors pourquoi continuer à garder ce genre d'individu ? Les Personnels pénitentiaires ne sont pas des agents du corps médical et encore moins de la chaire à canon !

BILAN

La facture est beaucoup trop salée pour notre camarade… Entorse du doigt, traumatisme crânien, arcade gonflée et gros hématome à l'oeil. Sans oublier le traumatisme moral qui est incalculable ! Le nombre de jours d'ITT n'est pas encore prononcé.

Que va dire notre Ami en rentrant chez lui à ses proches… Un de plus qui rentrera chez lui la gueule cassée !

Le SLP-FO Beauvais souhaite un prompt rétablissement à notre Collègue et ami, et sera présent pour toutes les démarches administratives qu'il entreprendra.

Le SLP-FO Beauvais exige la peine maximale de quartier disciplinaire et le transfert de l'agresseur à l'issue de l'exécution de sa sanction !

Le SLP-FO Beauvais félicite les collègues ayant soutenu notre Copain

Lire le communiqué

#Agression #beauvais

970 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr