Prison d'Osny : CLIMAT DÉLÉTÈRE À LA MAVO !


Oui les élections professionnelles approchent, oui le 6 décembre 2018 les personnels de l’administration pénitentiaire devront élire le syndicat qui sera le plus proche de leurs convictions et pour que les choses changent, avec plus de moyens humains dans les établissements difficiles, mais sans oublier le passage de notre profession en catégorie B avec une véritable reconnaissance indemnitaire.

Nous n’oublions pas les agents qui se sont fait sanctionner en début d’année, qui ont défendu des valeurs afin que leur profession évolue, on ne peut qu’avoir du respect envers eux.

Force Ouvrière tient à informer le personnel que des T.O.S. « Témoignages Officiels de Satisfaction » et des Lettres de Félicitation ont été attribués à certain(e)s sur la seule initiative de notre Administration pour instaurer un climat de division. Pour notre organisation, cette distribution n’avait pas lieu d’être surtout au lendemain d’un mouvement contestataire de cette ampleur. Malheureusement, certains sont rentrés dans le piège et cherchent des boucs émissaires…. Pourtant nous aurions été ravis de les trouver à nos côtés lors des mobilisations de janvier, mais là, plus de son plus d’image !

Force Ouvrière qui œuvre depuis de nombreuses années pour le bien être des personnels et qui reste sur ces idées, constate depuis quelque temps qu’un climat délétère s’instaure au sein de notre détention.

Force Ouvrière veut rassurer les agents en ce qui concerne les rumeurs qui circulent, comme le rythme de travail des agents qui passerait en cycle 4/2. Pour notre Organisation, il est intolérable de faire circuler ce genre de rumeur. Et si une telle mesure devrait être mise en place, elle devrait passer en Comité Technique local avec les organisations syndicales représentatives de l’établissement, et cela n’est nullement prévu.

Pour Force Ouvrière, il serait inconcevable de faire passer une telle mesure au détriment des agents, nous nous battrons pour garder le 3/2 comme nous l’avons toujours fait depuis de longues années.

Même si nous avons connu des moments difficiles avec des rythmes de travail indécents, l’heure est venue de se serrer les coudes et de rester soudés en évitant de répondre au jeu de la division imposé par certains.

Force Ouvrière local demande plus d’effectif, plus de sécurité, plus de moyen au sein de notre détention afin de lutter contre une population pénale de plus en plus violente et difficile à gérer.

Force Ouvrière local demande d’arrêter ce matraquage sur les agents afin de les faire revenir sur leur repos hebdomadaires, les agents ont le droit au respect mais aussi au maintien de leur vie familiale.

D’autant plus qu’à ce sujet, là aussi une désinformation circule dans notre établissement annonçant le fait que le service des agents appellerait TOUS les agents par téléphone afin de leur demander de revenir sur leurs RH.

FAUX et nous en avons la preuve !

Force Ouvrière restera déterminé afin de faire avancer notre profession dans le bon sens, pour le bien de tout le personnel, et non pas pour les beaux yeux de notre Administration qui n’a que faire de nous, Il faut que cela change vraiment pour notre métier, les agents veulent une véritable révolution pour notre profession.

LE BUREAU LOCAL FORCE OUVRIERE CONTINUERA COÛTE QUE COÛTE SON COMBAT AUPRES DES AGENTS DE LA MAVO TOUT EN SE CONCERTANT AVEC EUX POUR L’AMELIORATION DE LEURS CONDITIONS DE TRAVAIL ET POUR LEUR BIEN-ÊTRE FAMILIAL.

Lire le communiqué

#Osny

249 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr