Prison de Metz : Communiqué aux personnels


Au dernier CHSCT du 7 septembre 2018, dès le début de cette réunion FORCE OUVRIERE a demandé à notre Directeur si dans notre établissement des agents seront touchés par des sanctions de mise à pied suite au mouvement social de début d'année.

Réponse du Directeur: OUI, une quarantaine d'agents seront impactés par des mises à pied ferme et avec sursis !

A cette réponse, les organisations syndicales présentes ont boycotté le CHSCT.

Le Directeur reçoit les O.S. lundi 10 septembre pour communiquer les modalités des mises à pied.

Lire le communiqué

#Metz #CHSCTS

124 vues