Prison pour Mineurs de Porcheville : Un élève de la 196 lâchement agressé !!!


Ce mercredi 29 Août 2018, un élève surveillant a été victime d'une nouvelle agression à L'EPM de PORCHEVILLE.

Le Bureau Local Force Ouvrière ne peut que s'interroger sur le motif de cette agression. Les détenus mineurs ont pourtant tout pour être bien à L'EPM. Repas collectif, activités en tout genre... Tous les personnels mobilisés pour les réinsérer.... Pourtant cela ne les empêchent pas d'agresser les personnels.

N'auraient ils justement pas trop de choses ???

A la fin du repas collectif, le détenu a décidé de taper intempestivement contre sa porte de cellule. Suite à cela le surveillant a décidé de le mettre en mesure de bon ordre pour mauvais comportement. Nous souhaitons d’ailleurs féliciter le surveillant qui a appliqué le règlement.

Mécontent de la décision prise une nouvelle fois, ce FOU FURIEUX a asséné plusieurs coups de poing au niveau du visage et de la mâchoire du collègue.

Les renforts sont arrivés pour mettre fin à l'incident et placer le détenu au Quartier Disciplinaire. Lors de la fouille un téléphone a été découvert.

Force Ouvrière dénonce une nouvelle fois cette lâche agression sur un agent nouvellement arrivé.

Force Ouvrière exige une sanction exemplaire lors du passage en CDD de l'agresseur ainsi que son transfert à l'issue.

Force Ouvrière félicite l'ensemble des agents présents sur cet incident.

Force Ouvrière apporte tout son soutien au collègue lâchement touché et reste à sa disposition pour toutes les démarches administratives et judiciaires.

Force Ouvrière félicite également la bonne gestion de cet incident dans la prise en charge du surveillant agressé.

Nous souhaitons également vous alerter sur le fait que de plus en plus d'objets interdits sont découverts au sein de notre établissement. D'ailleurs nous sommes toujours en attente de la SECURISATION du domaine !!!

De plus, depuis que nous ne fouillons plus systématiquement les détenus mineurs après les parloirs de plus en plus d'objets entrent en détention. Il serait temps de revenir à l'essentiel et ainsi abroger l'art 57 de la loi pénitentiaire.

C'est la fin de l'été mais la rentrée scolaire reste un moment délicat dans le sens où les incidents vont certainement se multiplier. Le Bureau Local Force Ouvrière alerte l'ensemble des agents et leur demande de rester vigilants lors des mouvements et réintégrations et surtout lors de la mise en place des cours au niveau du pôle scolaire.

Lire le communiqué

#Porcheville #EPM

445 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr