Prison de Grasse : Prison Break Saison 2


Après le succès de la saison 1...

voici la saison 2 de Prison Break version MA Grasse !

Les graves incidents survenus au quartier mineur de la MA Grasse le 10 mai 2018 (pour rappel, plusieurs détenus avaient cassé les murs de 7 cellules) ne semblent pas avoir ému les dirigeants de la DAP au point qu'ils jugent utile d'apporter des mesures correctives.

En une semaine, un seul et même détenu est passé à 2 reprises au travers des murs de cellules du Quartier Disciplinaire (oui oui... le QD...). Il s'est également attaqué à la CPROU ainsi qu'à la cour de promenade du QD, de laquelle il serait sans doute parvenu à sortir si les agents n'étaient pas intervenu à temps.

ALLO PARIS ? ICI GRASSE !

NOUS AVONS UN PROBLEME !

Force Ouvrière l'a dit, Force Ouvrière le répète : nous avons une prison en carton !!! Les détenus passent à travers les murs, accessoirement ils passent aussi à travers les grillages des cours de promenade.

Jusqu'à présent les diverses réactions oscillent entre surprise, amusement, indignation et impuissance mais pour Force Ouvrière le sentiment prégnant est l'inquiétude face à ce DANGER !

Pour l'heure, aucun événement « grave » n'a eu lieu du fait du peu de solidité de cet établissement, mais nul ne peut l'exclure. Alors, on attend quoi ?

• Qu'un détenu se fasse assassiner par d'autres venus lui régler son compte en cellule ? • Qu'un détenu parvienne à s'évader en profitant des (nombreuses) failles et faiblesses de la structure ?

• Ou pire... que ce soit un agent qui en fasse les frais, en se prenant un parpaing dans la tronche à l'ouverture de cellule ou en se retrouvant nez à nez avec un ou plusieurs détenus dans une zone où ils ne sont pas censés être présents. Aujourd'hui, la démonstration est faite que tout est possible à Grasse !

LES DÉTENUS CREUSENT LES MURS...

PENDANT CE TEMPS, NOUS, ON FONCE DROIT DEDANS !

Force Ouvrière félicite l'ensemble des personnels contraint de travailler dans ces conditions d'insécurité.

Force Ouvrière exige le transfert IMMEDIAT de notre actuel passe-muraille (dans une prison solide, si possible)

Force Ouvrière exige de la DAP des mesures URGENTES pour consolider et sécuriser l'ensemble de la structure.

En attendant, les agents de Grasse ont une requête particulière : en lieu et place des nouvelles rangers et des gilets pare-balle gracieusement promis suite aux mouvements historiques de janvier (merci qui?) ils préféreraient avoir en dotation individuelle un sac de ciment et une truelle (avec un fourreau pour l'accrocher au ceinturon). Merci !

Lire le communiqué

#Grasse

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr