Prison de Lyon-Corbas : Feu d'artifice du 19 juillet !!!


Aux alentours d'1h30 cette nuit des allées et venues de plusieurs véhicules aux abords de l’Établissement ont été signalées aux forces de l'ordre.

Ceux-ci ont envoyé plusieurs équipages et ils ont aperçu un individu descendre d'une voiture et prendre la fuite. Il a été interpellé a l’extérieur du mur d'enceinte aux pieds du mirador N et était porteur de paquets qu'il n'avait pas eu le temps de projeter. Durant son interpellation les détenus du 2eme MAH1 surplombant visuellement le mur d'enceinte en ont profité pour insulter les gendarmes se trouvant a extérieur de l'enceinte et c'est a ce moment la que 4 déflagrations ont été entendues par les gendarmes et les 2 collègues en poste dans chaque mirador.

Les gendarmes ont cru avoir été pris a parti mais plutôt depuis l’extérieur de l’Établissement étant donné que plusieurs véhicules avaient été précédemment vu sur les lieux.

Sur ordre de la DI une vingtaine de collègues ERIS de Meyzieu ainsi qu'un chien spécialisé en recherche d'armes ont été déployés ce matin. On ne pourra que déplorer le délai d'intervention et de prise de décision devant la gravité des suspicions.

La MAH1 a été sécurisée en attendant la venue des ERIS devant la potentialité d'avoir une arme en détention. Aux environs de 7h00, une vingtaine de détenus hébergés au 2eme MAH1 ont été pris en charge par les ERIS armés en détention sur ordre du Directeur. Suite aux fouilles individuelles des détenus, l’équipe cyno est intervenue et aucune arme n'a été découverte. A contrario, plusieurs téléphones et autres objets illicites ont été découverts lors des fouilles de plusieurs cellules sur l’étage ainsi qu'au rez de chaussé du bâtiment MAH1.

Une fois la levée de doute confirmée des collègues renforcés par les ERIS se sont rendus en zone neutre et y ont découverts les restes de 4 pétards.

Dans le même temps la Gendarmerie faisait intervenir une de leur équipe cyno en dehors de l’Établissement afin de ratisser la zone d’où les coups de feu auraient pu être tirés depuis l’extérieur. La non plus aucune trace d'utilisation d'une arme a feu n'a été découverte.

Une réserve ERIS de maintien de l'ordre est restée en place sur l’Établissement en même temps qu'une autre équipe restait en alerte sur la base de Meyzieu.

Le Syndicat local Force Ouvrière félicite l'ensemble des agents locaux et ERIS pour leur gestion et leur professionnalisme lors de cet incident.

Lire le communiqué

#LyonCorbas #Éris

177 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr