Prison de Beauvais : Bienvenue au cirque


A l'heure où le centre pénitentiaire de Beauvais est laissé à l'abandon d'effectif par nos chers grands commandeurs… Le cirque continue...

LE BISOUNOURS D'OR EST DÉCERNÉ AU DOMPTEUR DE DÉTENTION !

Son numéro débute par un entretien, seul, sans protections, au quartier disciplinaire avec le jongleur de bouteilles de pisse ! Après avoir promis des choses, notre dompteur s’aperçoit qu'en fait il n'est pas le « Monsieur loyal », qu'il devra se tenir aux ordres qu'on lui donne et ne pourra pas satisfaire ses promesses… La suite du spectacle est donc, sans surprise, encore plus croustillante… Puisque le jongleur devient alors magicien en jouant au jeu des disparitions, dissimulé derrière ses couvertures… Et lorsque les Agents interviennent dans sa cellule, il devient cracheur d'urine ! Il offre même, en prime, une pointe de surprise en bouchant la serrure de la grille du QD avec du pain ! Il devrait bientôt donner ses représentation ailleurs, notre scène n’est pas adaptée ! Au passage, nous sommes une dizaine d'Agents à avoir essuyé des jets de fluide de sa part ! Inacceptable ! Nous souhaitons bon rétablissement aux Collègues à qui certains auront tenté de leur expliquer que ce n’est pas un AT, raté !!!

LES BISOUNOURS D'ARGENT ET DE BRONZE SONT

DÉCERNÉS A NOTRE GRANDE PRESTIDIGITATRICE !

Notre artiste professionnelle dans l'art de l'illusionnisme a

encore laissé le Personnel sans voix et les yeux grands ouverts ! Le numéro débute par son trousseau de clés laissé ailleurs qu'à son endroit initial… et tada ! Un surveillant de nuit se voit obligé de le récupérer pour le remettre au PCI, à sa place réglementaire ! Bisounours d'argent ! Et ça continue … Un participant extérieur présent pour le « relais parent-enfant » se retrouve du gymnase au parloir, dans une cabine, en compagnie d'une femme détenue, sans passer devant le PCI ?! Ils y resteront 20 minutes, sans surveillance, puisque les collègues du parloir, en effectif restreint, procédaient à la mise en place du dernier tour parloir… Ils seront rejoints plus tard par l'accompagnateur du visiteur ! Bisounours de bronze !

De bons blagueurs AU CP BEAUVAIS !

Ces pratiques ne nous font pas rire ! Vous mettez le Personnel en danger au lieu de leur servir d'exemple ! Comme quoi à donner des leçons on oublie de s’en appliquer. Ce n'est pas tout de demander aux Agents, de ne pas oublier de mettre leurs écussons ou encore de prendre en compte des sanctions pour leurs manquements au code de déontologie, pour ensuite se mettre en scène dans un rôle pittoresque ! Attention la toile est tendue, il ne faudrait pas qu'elle craque !

« Et tant qu'il y aura des artistes au CP… le cirque vivra ! »

Le SLP-FO Beauvais exige l'arrêt immédiat de ces procédés dangereux pour les Personnels. Un grade et une fonction ne se substituent pas aux règles qui doivent être respectées !

Lire le communiqué

#Beauvais

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr