Prison le Mans-les-Croisettes : Où est la sécurité ?


Après avoir transformé ses couverts en armes blanches, notre bricoleur a décidé cette semaine de se fabriquer des poinçons en démontant le grillage de protection installé devant les barreaux de l'entrée de sa cellule.

Ainsi, en début de semaine, il a interpellé un de nos collègues en souriant et lui a dit : « Surveillant, toi je t'aime bien alors je te donne ça... » et de lui tendre tout naturellement 2 barres de fer arrachées au grillage qu'il aurait pu aisément prendre le temps d'aiguiser et de transformer en poinçon !!! Et cela non pas une fois, mais deux fois au cours du même service !!!

Que se serait-il passé si le collègue n'avait pas eu le bonheur de plaire à ce fou furieux ??? Ou s'il avait été d'humeur massacrante ???

Et ce matin, nous apprenons qu'il a consciencieusement détérioré 3 grillages depuis le début de sa peine de QD il y a 8 jours !!! Les grillages endommagés vont être remplacés (aux frais de qui ??? du détenu ???) par du croisillon qui semblerait devoir mieux résister dans la mesure où il ne pourra plus tirer dessus à pleine main.

Mais cette mesure est-elle vraiment suffisante pour assurer la sécurité de nos collègues au QD ?

En attendant, le syndicat local Force Ouvrière de la MA Le Mans Les Croisettes espère que ce détenu sera condamné à payer les dégradations.

Mais surtout, le syndicat local Force Ouvrière de la MA Le Mans Les Croisettes demande à la Direction d'agir rapidement et efficacement face à cette menace en organisant, dans les meilleurs délais, une réunion impliquant notamment les agents du QD afin de réfléchir aux réponses à apporter à ce grave problème sécuritaire (positionnement du grillage avant ou après les barreaux, épaisseur du grillage, qualité de l'alliage utilisé, format des mailles...) afin d'envisager toutes les possibilités pour sécuriser au mieux l'ensemble des cellules du QD.

Le syndicat local Force Ouvrière de la MA Le Mans Les Croisettes demande qu'à l'issue de ce travail de réflexion, tous les grillages de protection des cellules du QD soient changés afin que cet incident ne puisse plus se reproduire.

Lire le communiqué

#LeMans

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr