Prison de Roanne : Feu de cellule au Quartier Disciplinaire


C'est en fin de mâtinée, le Mercredi 30 Mai 2018, qu'un de nos pensionnaire (à 3 jours de sa sortie) passait en commission de discipline pour insultes et menaces.

Après avoir eu un comportement plus qu'incorrect lors de cette CDD, il aura le plaisir de bénéficier de 14 jours de Quartier Disciplinaire pour terminer sa peine.

Mais non satisfait du délibéré, celui-ci commença à insulter tous les membres de l'administration présents, avec les noms d'oiseaux habituels et menace aussi de se mettre «la tête contre les murs» afin de sortir du Quartier Disciplinaire sous avis médical.

Ce sera chose faite...

Tout d'abord en mettant le feu à sa cellule, obligeant deux agents à s'équiper pour éteindre le feu et trois autres équipés de tenues pare-coup.

Une fois le feu éteint, le gradé s'aperçoit que le détenu est armé de lames de rasoir, les agents sur place rajoutent donc un bouclier au dispositif.

Lorsqu'ils pénètrent dans la cellule, ils s'aperçoivent que le détenu est perché sur le Bloc toilette.

Il se jeta sur l'agent bouclier, mais ne l'atteindra pas...

Néanmoins, il atteindra le montant du lit avec le visage, ce qui lui valu quelques blessures, raison pour lesquelles il menaça les agents de déposer plainte.

Il sera donc vu par le médecin, qui le sortira du Quartier disciplinaire.

Le Syndicat Local Force Ouvrière, félicite les agents qui sont intervenus pour leur professionnalisme et leur sang froid.

Le Syndicat Local Force Ouvrière, restera vigilant quand aux suites éventuelles de cette histoire et accompagnera les agents s'ils le souhaitent.


Lire le communiqué

#Roanne

60 vues

Posts récents

Voir tout