Prison de Meaux-Chauconin : SÉCURITÉ...L'AFFAIRE DE TOUS...


Lors du dernier Comité Technique qui s'est déroulé le 29 Mars 2018, nous avons alerté notre direction sur le fait que tous les agents de détention n'étaient pas dotés d'alarme portative individuelle...

Comme réponse nous avions eu qu’effectivement des alarmes étaient en réparation et que le nécessaire serait fait pour récupérer au plus vite ce matériel.

Hier, au 2eme MAC, une collègue a essayé de se servir de son alarme pour prévenir d'un danger...alors que le détenu était face à elle de manière très proche, elle a appuyé sur son alarme…...plusieurs fois….. et la RIEN…

Aucun signalement n'est fait, l'alarme ne se déclenche pas...la collègue arrive, avec l'aide de son binôme, à se défaire du détenu, le gradé est averti et le détenu est monté au quartier disciplinaire…..

L'histoire se termine heureusement bien pour notre collègue qui avec un sang froid formidable a réussi à se défaire de cet individu.

Mais que ce serait il passé si l'agression avait été plus violente ???

Cela fait maintenant plus de de 2 Mois que les alarmes sont en réparation, ne pourrait on faire accélérer ces réparations ou alors on attend l'arrivée de la nouvelle collection pour septembre 2018.

Il est beaucoup plus facile de rappeler aux agents par note de service leurs obligations dans le domaine sécuritaire mais il est plus difficile de prendre son téléphone pour appeler notre prestataire pour faire accélérer les réparations.

Ou bien alors la sécurité des agents n'est pas une priorité ???

Il est plus qu impératif de pallier rapidement à ces manquements, les surveillants se seraient déjà pris des demandes d'explication pour travail non fait!!!!!!!!!

De nouveaux collègues affectés et mis à disposition vont venir grossir les rangs et nous estimons qu'il serait suicidaire de les laisser sans alarme .

Nous savons que des essais sont effectués par le service infrastructure, et c'est important que cela soit fait, mais ces contrôles nécessaires ne vont pas remplacer les 12 alarmes manquantes. Donc il serait de bon aloi de prendre son petit téléphone et de mettre la pression à notre prestataire pour ne remettre au plus vite notre matériel qui nous le rappelons est un élément obligatoire de sécurité.

Le Bureau Local Force Ouvrière va suivre avec intérêt cette affaire car pour nous la sécurité des agents est une priorité.


Lire le communiqué

#MeauxChauconin

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr