Prison de Vendin-Le-Vieil : Résumé du CTS du 3 mai 2018


FO a lu une déclaration liminaire dénonçant le manque d'équité entre les organisations syndicales siégeant au C.T.S. L'UFAP UNSA Justice a également lu une déclaration liminaire.

Prenez celle-ci, échanger le logo syndical avec celui du ministère de la justice, et vous obtenez une pièce de propagande vantant « les mérites » du dernier relevé de conclusion de janvier 2018 !

PROJET D'ÉTABLISSEMENT :

Le directeur propose plusieurs groupes de travail qui rendront compte à un COPIL, qui sera composé de l'ensemble des OS, de représentant SPIP, du chef de détention, et de la psychologue PEP. 10 personnes composeront chaque groupe de travail. Les groupes se réuniront tous les 15 jours. Nous avons demandé à ce que chaque équipe puisse être représentée dans ces groupes (ainsi que les postes fixes et les brigades). Un document support devrait être présenté fin août au COPIL. Le règlement intérieur sera réexaminé après ces étapes.

FO a insisté sur plusieurs points en préalable à ces travaux : nécessité d'un nombre suffisant d'activités proposées aux détenus, notamment sur les moments où ils ne travaillent pas et une équité de l'offre d'activité en particulier le week-end.

FO a demandé à ce que le projet d'un régime différencié avec une aile à régime renforcé puisse être de nouveau examiné dans le cadre de ces groupes de travail. Nous avons également demandé une harmonisation globale des notes de service, et non un empilement qui finit par devenir illisible.

FO a évoqué l'absence d'une véritable phase équivalente à un quartier arrivant. Le directeur souhaite qu'il y ait 3 cellules sur une aile et par bâtiment pour les arrivants ; pour un passage d'une durée maximale de 4 jours.

SERVICE DES 1 ers SURVEILLANTS :

A terme il y aura 27 premiers surveillants (hors sport et formateur), 2 gradés arrivent en septembre. Sur chaque bâtiment il y aura chaque jour de la semaine, en plus de l'officier et de son adjoint, un gradé de journée. Leur rôle est prioritairement d'être sur les mouvements. Le directeur veut qu'il y ait une fidélisation par bâtiment. Un gradé passe au service des agents (MR PAEPEGAY), le gradé infra, en plus de l'actuel major, sera officialisé par un appel d'offre, et le poste ATF sera conservé. Nous avons particulièrement insisté sur sa nécessité.

Le directeur a l'intention de changer les horaires actuels des officiers de bâtiment et de leur adjoint, afin qu'ils aient une plus grande plage horaire en commun.

FO a insisté pour qu'il y ait un gradé référent au parloir, ce qui sera conservé selon le directeur.

C'est le gradé PCI qui fera l'appel le matin et qui passera les consignes.

ORGANIGRAMME :

Un point a été fait sur les effectifs actuels et à venir. En décembre 2017 nous avions 218 surveillants, 6 surveillants sport, 1 formateur, 8 officiers et 22 premiers surveillants. En septembre, nous aurons 234 surveillants et 27 premiers surveillants, ainsi qu'un poste de directeur qui sera ouvert dans le cadre de l'ouverture du QER.

Pour le directeur, l'objectif est d'avoir des équipes à 26 agents. Les équipes 4 et 7 seront renforcées avec l'arrivée des prochains collègues.

SECURITÉ :

Le directeur a fait un point sur ce qui est acté : passe-menottes pour toutes les cellules au QD et dans toutes les salles. QER : 2 cellules seront équipées par aile.

Les ELAC et la brigade QID auront un uniforme particulier. Les ELAC auront droit à un bâton télescopique pour les extractions et 3 boucliers sont en commande pour eux .Le Taser et le Schoker sont refusés pour les ELAC et la brigade QDI : la réglementation actuelle ne le permet pas.

12 DECT sont commandés mais nous n'avons pas eu la liste de la répartition. La liste de matériel présentée par l'adjoint infra est également validée (matériels pour le tir, l'armurerie et la sécurité), celle-ci comprend un compresseur qui pourra servir à recharger les ARI utilisés. Le directeur a annoncé que des fouilles aléatoires collectives seraient organisées sur différents secteur de la détention.

FO a demandé à ce qu'il y ait des boîtes de gants dans tous les postes où ceux-ci sont susceptibles d'être utilisés. Nous avons également dénoncé de nombreux problèmes d'infrastructures qui persistent : éclairages défectueux dans le chemin de ronde (problème qui doit être prochainement réglé d'après le chef d’établissement), fissures qui entraînent des fuites en cas d'orage (la bataille juridique continue en vue de trouver une solution).

En ce qui concerne la sécurisation du domaine, des devis seront proposés et différentes options examinées le 27 mai. La date d’installation des nouveaux brouilleurs de portables n’est pas encore connue. Une réunion avec la direction est prévue sur ce sujet le 24 mai.

FO a demandé des bombes à gel pour les ELAC et la brigade QDI. Nous avons également demandé du film opaque pour les fenêtres qui donnent sur la rue pénitentiaire. 4 tenues d'intervention sont prévues pour le QER.

BILAN DES HEURES SUPPLEMENTAIRES :

Le chef d'établissement nous a annoncé que le service pour 2019 nous serait annoncé pour le 15 septembre ; le 3/3 sera respecté, tenant compte de l'équilibre entre les différentes équipes et ayant des week-ends bien répartis : à voir ! Le futur service ne devra, selon lui, ne jamais engendrer d'heures négatives quel que soit le mois.

Il a ensuite émis la volonté d'organiser les rappels en fonction du compteur le plus bas. Les organisations syndicales ont demandé un delta de plus d’au moins 5 minutes pour tous les agents concernant le badgeage.

En ce qui concerne le CET, le directeur voulait modifier le texte actuel, afin de ne plus pouvoir alimenter un compte, les organisations syndicales ont unanimement voté contre.

FORMATION :

Le plan de formation est validé. Il y aura 5 jours de formation en 2019. 3 tenues de pompiers ont été commandées, 4 tenues d’intervention, ainsi que 3 tenues ARI complètes. Le matériel de la salle de musculation sera déménagé pour que celle-ci soit transformée en dojo d'entraînement pour les TCI. Nous avons demandé d'intégrer dans ce plan, une formation sur la réglementation pénitentiaire adaptée à la fonction de chaque agent.

ATELIER :

Le binômage aux ateliers est officialisé.

FO a dénoncé le manque global de travail, y compris aux ateliers. Nous avons insisté sur le fait que le travail dans une maison centrale était l'une des garanties de bon ordre. Nous avons aussi demandé que les départs vers l'unité sanitaire pendant le travail soient fait uniquement en cas d'urgence. Le directeur nous a affirmé que le nombre de détenus serait bien limité à 20 maximum par atelier, de plus le travail continuera après septembre. Il est conscient que c'est une activité essentielle qu'il faut pérenniser et même développer. Les remontées intermédiaires sont pour nous à éviter. De plus le directeur a affirmé que c'est à lui que revient la décision de l'ouverture ou de la fermeture de l'atelier, et non le responsable de la RIEP.

PARLOIR ET UVF:

Le directeur a présenté les grandes lignes d'un projet qui consisterait à créer une brigade parloir : 5 agents seraient toujours en poste le week-end et 2 en semaines. Ces derniers seraient en renfort, chargé des tâches de service général, de l'aide pour les mouvements U.S, ou du parloir avocat. Cette brigade serait composée de 10 agents. Cette équipe aurait en charge la gestion des permis. Rien n'est acté pour l'instant concernant ce projet.

FO a demandé une remise à plat des textes concernant le parloir et de l’UVF, axée sur la sécurité, ainsi qu'une harmonisation des pratiques professionnelles.

Un nouveau C.T.S est programmé pour le 14 mai, pour notamment évoquer le dossier du QER.

De nombreux chantiers sont donc en cours. Nous ne prenons pas pour argent comptant certaines annonces tant que nous n'en aurons pas vu la couleur.

POUR FO, NI COMPROMISSION NI CHÈQUE EN BLANC, JUSTE L'INTÉRET DES PERSONNELS

Lire le communiqué

#VendinleVieil

111 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr