Prison de Nantes : NOTRE VIE A VRAIMENT CHANGÉ


Ce mardi soir 27 mars 2018, une opération de fouille s'est déroulée au Quartier Maison d'Arrêt du Centre Pénitentiaire de Nantes, et s’est terminée vers 0h30. Les agents présents ont contrôlés 8 des 316 cellules des 2 principaux bâtiments. Les ERIS étaient présents afin d'épauler les personnels qui malgré l'explosion des heures supplémentaires ont répondu présent.

Comme à l'accoutumée cette fouille s'est avérée prolifique.

11 téléphones et de nombreux chargeurs, des produits stupéfiants, un peu d’argent

Lundi, au Quartier pour Peines Aménagées ce sont un téléphone et des substances illicites qui ont été retrouvées dans 4 cellules où sont placés les détenus en voie de réinsertion !!!

Alors que le syndicat gouvernemental clame haut et fort que notre sécurité n'a pas de prix, pour justifier sa trahison, qu'en est-il des projections quotidiennes qui ne cessent de s'intensifier malgré quelques passages et interpellations ces derniers jours par les forces de l'ordre ?

Alors que depuis plusieurs mois les hautes sphères sont informées des dangers encourus par les agents que se passe-t-il?

Rien

Comme les agents, la Direction attend également des financements pour apporter une hypothétique amélioration en fonction des moyens attribués.

Le syndicat local FORCE OUVRIERE personnels de surveillance du centre pénitentiaire de Nantes félicite l'ensemble des personnels présents tous grades confondus pour leur professionnalisme et leur disponibilité et qui chaque jour sont impuissants à faire respecter la loi faute de législateurs courageux et de comptables bien trop frileux.

Le syndicat local FORCE OUVRIERE personnels de surveillance du centre pénitentiaire de Nantes constate une fois de plus que les établissements pénitentiaires restent des zones de non-droit où les lois de la République sont bafouées et les personnels méprisés.

Le syndicat local FORCE OUVRIERE personnels de surveillance du centre pénitentiaire de Nantes souhaite également bon vent aux collègues qui quittent notre Administration (près de 2% des agents du QMA depuis le début de l'année). Alors que le syndicat gouvernemental se justifiait de sa trahison en affirmant que les agents ne voulaient que de la sécurité on se demande pourquoi tout le monde s'en va.... Vivement les gilets pare-balles pour conserver et retenir nos collègues....

Lire le communiqué

#Nantes

221 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr