Prison de Rennes-Vezin : Violente Agression


Aujourd’hui, suite à une fouille de cellule au quartier d’isolement, un surveillant découvre une arme artisanale mesurant 8 centimètres ! Cette cellule est occupée par un détenu au profil violent et imprévisible. Tout se complique lorsque celui-ci se permet de refuser la fouille intégrale réglementaire.

Le détenu assène alors violemment plusieurs coups de poing, de pieds suivis d’un coup de tête aux surveillants et 1er surveillant présents.

Il a fallu tout le professionnalisme et le courage de nos collègues pour maîtriser avec la force stricte et nécessaire ce VOYOU lancé dans un déferlement de violence que l'on pourrait qualifier de tentative d'homicide.

Bien connu sur notre établissement pour notamment avoir déjà détenu une arme artisanale de 12 centimètres, le VOYOU récidive en toute normalité !

DEVONS-NOUS ATTENDRE D'AVOIR DES MORTS ?

Les agressions s’enchainent et sont de plus en plus violentes !

Nous craignons le PIRE tels que les malheureux événements de Vendin-le-Vieil et Borgo !

Comment est-il possible qu'un établissement comme le CPH de Rennes-Vezin accueille un détenu aussi dangereux ?

Comment est-il possible, qu’en l’espace de 20 jours au sein de ce quartier d’isolement, le sang de nos camarades ait coulé à deux reprises au travers de deux agressions extrêmement violentes ?

Force Ouvrière Rennes Vezin félicite l’ensemble du personnel pour leur professionnalisme et condamne fermement cette lâche agression.

Force Ouvrière Rennes Vezin souhaite un prompt rétablissement à nos camarades.

Force Ouvrière Rennes Vezin exige que notre direction prenne ENFIN ses responsabilités en prenant le taureau par les cornes avec un TRANSFERT IMMÉDIAT DU DÉTENU.

Force Ouvrière Rennes Vezin exige que le secteur QD/QI soit très rapidement fourni en tenues d’interventions adaptées ainsi qu’en Pistolets à Impulsions Électriques afin que nos valeureux collègues préservent leur intégrité physique !

Les personnels n’ont pas effectué un mouvement social pour en arriver là ! La sécurité n’a pas de prix comme disent certains, mais encore faut-il en avoir déjà !

Lire le communiqué

#RennesVezin #Agressions

115 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr