Prison de Bapaume : Oh "Misère", quand tu nous tiens...


Retour en arrière sur la gestion du chef d’établissement :

 Dès son arrivée, il tente de détourner une partie du budget habillement de son personnel.

 Il crée les réunions du dimanche matin pour évincer les OS et faire croire aux personnels qu’ils peuvent s’exprimer et décider !

 Il nous impose un service de nuit à la suite d’un CT catastrophique sans tenir ses propres engagements (suivi des CRI pour œilletons et rideaux).

 Il nous fait rentrer une semi-remorque de vin au niveau des ateliers femmes (très vite, les problèmes sont arrivés).

 Au 1er étage (administratif) : il a mis en place « la valse des bureaux ».

 Au 2éme étage (CPIP) : Un exode se crée vers d’autres établissements !!!

 Il tente de supprimer des congés annuels et compensateurs à son personnel sans aucune note de service.

 Il ferme une 2éme aile au bâtiment C : une dizaine d’agressions sur personnel en peu de temps.

 Un mouvement local a été déclenché. Les OS ont été reçues et il s’est engagé sur plusieurs points qu’il n’a pas tenu à ce jour.

 Suite au mouvement national, il fait sanctionner des agents en CMO en leurs reprochant une cessation concerté de service (arrêt massif) alors qu’ils n’étaient que quatre !!

 Aujourd’hui, il se lance dans la médecine en mettant une certaine pression au poste fixe (lui seul et son proche entourage ont le droit au CMO).

 Il impose son établissement au module respect et profite du mouvement national pour fermer une 3éme aile au bâtiment C tout en supprimant un agent (Sa mémoire lui fait sûrement défaut lors de la fermeture de la 2éme aile).

 Il crée des postes de jour, supprime des postes de roulement et déplace les postes aménagés sans se soucier de la sécurité et des conséquences sur le fonctionnement de l’établissement (faut- il encore le connaître).

En 3 ans de règne, il n’a créé envers son personnel que : tentative de vol, mensonge, insécurité, imposer à sa guise, transformer notre CD en CP et tout cela dans un climat nauséabonde (difficile de faire mieux en si peu de temps).

Alors qu’à sa prise de fonction, il constate : « un excellent travail et état d’esprit de l’ensemble du personnel » (Avenir de l’Artois décembre 2014).

QUEL GACHIS !

Peut-être une bonne nouvelle

au « CP BAPAUME » :

la « MISERE » devrait prendre fin…….

Lire le communiqué

#Bapaume

212 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr