Journée mouvementée à la prison de Porcheville


Ce mercredi 1er mars 2018, une surveillante a de nouveau subit la rage d'un FOU !!!

Vers 13h30 sur l'unité 5 ce fou furieux a demandé à la surveillante d'aller téléphoner. A la suite de la communication celui-ci a ordonné de réintégrer sa cellule. Voyant le temps trop long il a tout d’abord dit à la surveillante que « nous étions à son service ».

Il est ensuite entré très agressif dans le bureau de la surveillante et a tenté de saisir la collègue par la gorge en attrapant son col. Ce FOU est revenu une seconde fois pour saisir la collègue par le cou tout en lui portant plusieurs coups de pied dans les jambes pour la mettre au sol.

A plusieurs reprises, la collègue a essayé de se relever mais celui-ci a continué de s’acharner sur elle en lui portant un coup au visage cassant ainsi ses lunettes…

BILAN : ENTORSE DE LA CHEVILLE, TOUCHEE PHYSIQUEMENT ET PSYCHOLOGIQUEMENT !!!

Nous tenons à rappeler que cette même surveillante a déjà été agressée il y a que quelques semaines.

Le bureau local Force Ouvrière pointe du doigt une nouvelle fois le dysfonctionnement des ICOM. Nous demandons une réunion avec ce prestataire afin de lui montrer chaque dysfonctionnement, il en va de notre sécurité.

Le bureau local Force Ouvrière félicite l'ensemble des personnels présents sur cet incident et apporte tout son soutien à notre collègue encore une fois touchée.

Le bureau local Force Ouvrière exige le transfert immédiat de ce détenu et non pas après sa sanction au quartier disciplinaire, pour une raison simple : le QD est HORS SERVICE !!! Le motif est que la température n'est pas assez satisfaisante par ce froid. Nous avons eu le même cas l'année dernière et depuis rien n'a été fait. Il est inacceptable que celui-ci reste ainsi.

DES TRAVAUX DOIVENT ETRE FAIT IMMEDIATEMENT !!!

Pour finir, revenons sur cette unité dite de « confiance », celle où les détenus ont ou doivent avoir un comportement exemplaire vis à vis du personnel.

Pourquoi alors une agression et un refus de réintégrer d'un détenu « modèle » suite à un « non » d'une surveillante.

Oui agression car le fait de pousser est bien une agression !!! Oui car le fait de ne pas vouloir rentrer en cellule suite à l'injonction de la surveillante est bien un refus de réintégrer !!!

Pour Force Ouvrière il est inacceptable que celui-ci s'en tire juste avec une MBO. Il doit passer en CDD et aller faire un tour au Quartier Disciplinaire quand celui-ci sera opérationnel bien sûr !!!

Le Bureau Local Force Ouvrière demande à ce que cet énergumène ne fasse plus partie de cette unité !!! Vous devez respecter ce qui a été mis en place.

Les mineurs sur cette unité doivent montrer l'exemple !!! Maintenant à VOUS de montrer l'exemple en le sanctionnant. Nous resterons vigilants quant à l’évolution de cette situation.

FORCE OUVRIERE TOUS LES JOURS A VOS COTES !!!

Lire le communiqué

#Agression #Porcheville

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr