Prison Fleury-Mérogis : Tentative d'évasion et refus de réintégrer !!!


Les dernières heures de 2017 sont à l’image de cette année qui est passée à une vitesse fulgurante sur la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. Et c’est bien au travers d’une tentative d’évasion et de plusieurs refus de réintégrer que les agents ont su une nouvelle fois démontrer leur professionnalisme et leur savoir-faire.

Le matin du 31 décembre, un détenu âgé de 19 ans, hébergé sur le bâtiment D5, déjà connu au sein du quartier disciplinaire, a tenté de se soustraire à la vigilance des surveillants, en escaladant le mur séparant la cour de promenade du chemin de ronde.

L’alarme est rapidement déclenchée et l’ensemble de la maison d’arrêt est bloquée. Une équipe du PCI arrive immédiatement sur le chemin de ronde pour appréhender et maîtriser sans heurt le « monte-en-l’air ».

Les personnels n’auront que peu de répit, car sur le bâtiment D4, c’est un refus de réintégrer qui se prépare avec 26 détenus, qui estiment ne pas avoir eu suffisamment de temps de promenade suite au blocage de la MAH !

Après plusieurs prises de contact avec la hiérarchie, les détenus récalcitrants accepteront de réintégrer leur cellule aux environs de 13 heures !

De même, nous apprenons également que 4 détenus mineurs ont refusé de réintégrer dans l’après midi. Après intervention, ils ont été placés au QD.

Et surtout, en fin de journée, ce ne sont pas moins de 210 détenus qui ont eux aussi refusé de réintégrer à l’issue des promenades du bâtiment D2 !

Le renfort des ERIS fut nécessaire pour rétablir l’ordre au sein des détentions.

Force Ouvrière félicite l’ensemble des personnels, tous corps et tous grades confondus, qui sont intervenus sur ces multiples incidents majeurs !

Force Ouvrière exige que les récompenses soient remises aux agents qui ont pu démontrer que leur engagement et leur vigilance reste total en cette fin d’année.

Force Ouvrière condamne ces mutliples incidents, preuves encore une fois que la capacité de nuire de la population pénale ne cesse de croître au fil des ans, alors que le professionnalisme des agents de l’administration pénitentiaire est systématiquement remis en question !

En ce dernier jour d’année, la détermination des personnels de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis à assurer la mission régalienne qui est la leur a encore été prouvée, et ce sont bien ces mêmes agents qui assureront la sécurité publique en 2018 !

...Force et Honneur !

Lire le communiqué

#prison #évasion #refusderéintégrer #FleuryMérogis

138 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr