Un petit dessin vaut mieux qu'un long discours...Dixit Napoléon


C’est toujours sans surprise que le mensonge et l’insulte sont les réponses du Syndicat Maison envers le SNP-FO Personnels de Surveillance. Nous y sommes habitués, mais l’amnésie et la calomnie pour masquer leur incompétence se révèlent être leur nouvelle « arme » ces derniers temps.

Depuis l’élection de la nouvelle équipe du SNP-FO lors de son congrès national qui a vu porter à sa tête des syndicalistes qui connaissent la réalité du terrain, NABOLÉON 1er n’a de cesse d’attaquer en calomniant le travail quotidien de FO Pénitentiaire qui dénonce sans arrêt l’état de désespoir dans lequel se trouvent les personnels.

A-T-IL PEUR DES RETOMBÉES NÉFASTES ? DES VÉRITÉS QUI SONT RÉVÉLÉES ?

Nous pourrions aussi dresser un bilan rapide du quotidien des personnels depuis qu’ils sont :

"A la manoeuvre depuis bien trop longtemps !"

Malheureusement chaque agent connait trop bien ce quotidien ainsi que l’état catastrophique dans lesquels nous nous trouvons toutes et tous, dont le constat empire de jour en jour.

Le SNP-FO tient à rappeler à cet individu que les insultes, les menaces et la médiocrité dont il fait preuve au quotidien, notamment lors des instances paritaires ne font qu’aggraver le sort des personnels en tenue.

FO Pénitentiaire ne reviendra pas sur les propos qui ont pu être tenus. Nous préférons laisser libre arbitre à chaque agent et le soin de juger le "bilan" de cette organisation professionnelle !

Enfin, nous voulions juste éclaircir une chose s’agissant du Conseil de Discipline National auquel NABOLÉON fait référence quant à notre objectivité et capacité à vouloir défendre les personnels.

LE SNP-FO PERSONNELS DE SURVEILLANCE SE REFUSERA TOUJOURS À DÉFENDRE DES DÉLINQUANTS CONDAMNÉS POUR TRAFIC OU POUR DES FAITS PLUS QUE GRAVES D’ORDRE PRIVÉ ! QUAND BIEN MÊME CELA DÉPLAIT À NABOLÉON !

IL EN VA DE LA CRÉDIBILITÉ DE NOTRE PROFESSION !

D’ailleurs le dossier " Saint Martin de Ré" ? Ce monarque veut-il que nous lui rafraichissions la mémoire quand il a lui-même exigé et obtenu la révocation d’un agent pour une suspicion de coups sur un détenu ?

Effectivement

"Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq !"

Calmez donc vos propos; "Qui se sent morveux se mouche !"

N'aggravez pas la situation des personnels !!!

ILS MÉRITENT MIEUX !

Lire le communiqué.

#Napoléon

397 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr