Chalons-en-Champagne : SOLIDARITÉ !


C'est avec stupeur que nous avons appris hier les auditions simultanées par les services de police de plusieurs de nos collègues Surveillant(e)s et Premiers surveillants, dans le cadre de l’enquête sur les circonstances de la mort du détenu qui avait tenté de mettre fin à ses jours au Quartier Disciplinaire le 1er juillet dernier.

Au delà du fait d’être entendu dans le cadre d'une tentative de suicide, c'est plutôt la méthode employée qui choque et scandalise les personnels de l'établissement.

Alors que, suite à cet événement tragique, les personnels chalonnais avaient déjà été traînés dans la boue par la presse locale, et n'avaient reçu aucun témoignage public de soutien de la part de leur administration, la Justice et ses représentants ont décidé d'en rajouter une couche, en tentant, par tous moyens de pression possibles, de faire porter la responsabilité du décès du détenu à un des nôtres !

NOUS NE POUVONS ACCEPTER QUE DES FONCTIONNAIRES ASSERMENTES DU MINISTERE DE LA JUSTICE SOIENT TRAITES DE LA SORTE !

De par nos fonctions, nous acceptons de rendre des comptes à la justice, de témoigner et d’être auditionnés quand cela est nécessaire. Mais, alors que, lors de l'incident du 1er juillet, toutes les actions entreprises par les agents présents l'ont été uniquement dans le but de porter secours au détenu, nous refusons que cette enquête soit dirigée uniquement à charge et dans le but de trouver un bouc émissaire !

C'est pourquoi le Bureau Local FORCE OUVRIERE appelle tous les personnels de l'établissement à être solidaires avec les collègues meurtris par cette affaire, et à se rendre disponible pour toute action future que nous entreprendrons.

Lire le communiqué.

#ChalonsenChampagne

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr